eSport : quand des agences de publicité s’affrontent sur FIFA 17

Depuis le 12 juin se déroule à Paris le premier tournoi eSport inter-agences de publicités : les eSport Series. Au programme de ce tournoi, des partis acharnées de FIFA 17 et de Call of Duty.

Sept agences de publicités parisiennes(1), concurrentes les unes des autres, se retrouvent pour la première fois pour disputer un tournoi FIFA 17 et Call of duty 4 Modern Warfare. Les hostilités ont débuté le 12 juin dernier. Ainsi, tous les lundis à 20h, au bar Melt Down à Paris, ces sept agences fraternisent autour d’une PS4 spécialement réservée pour l’occasion par le patron du bar.

Pour le tournoi FIFA, voici comment ça fonctionne. Chaque agence dispose de quatre joueurs divisés en deux équipes, une équipe A et une équipe B. Les équipes s’affrontent en matches de dix minutes aller et retour. Et pour Call of duty, ce sont par équipe de quatre joueurs que les agences s’affrontent.

Dans les agences de pub, les gens passent systématiquement leur pause déjeuner sur des jeux vidéo. Cliquer pour tweeter

A vrai dire, ces agences ont l’habitude de se retrouver. Depuis trois ans, elles s’affrontent déjà dans un tournoi de football (non virtuel cette fois) : la Ligue de la pub. Alors, vu l’essor de l’Esport ces derniers temps, pourquoi ne pas faire un tournoi eSport ?

Cette idée de tournoi FIFA 17 et Call of Duty entre agences de pub, c’est Renaud Arnaudet qui l’a eue. Actuellement directeur artistique chez TBWA/DAN, Renaud avait déjà eu quelques expériences en agences de pub. Et de ces expériences, une chose l’a particulièrement frappé. « Dans ces agences de pub, les gens passent systématiquement leur pause déjeuner sur des jeux vidéos, que ce soit sur leur pc, Mac ou smartphone. Je me suis dis qu’il y avait le potentiel pour créer un tournoi de jeux vidéos entre agences. »

Alors il décide de mettre son projet sur pied, épaulé de quelques amis. Puis il collabore avec Matthieu Etienne, un autre ami qui détient un blog publicitaire appelé LLLLLITL et suivi par des agences de communication. C’est avec lui d’ailleurs qu’il avait fondé la Ligue de la pub (le tournoi de football).

Esport series : un véritable engouement

On peut dire que Renaud est visionnaire. A peine le projet monté sur pied, les agences ne tardent pas à répondre à l’appel. Notre chef de projet a même dû refuser des agences qui s’étaient manifestées trop tard, juste avant le début du tournoi. « L’année prochaine c’est sûr, pour la deuxième édition, il y aura plus d’agences que cette année», nous affirme Renaud, optimiste.

Pour une première édition, ces Esport Series ont suscité un très grand engouement. Pour preuve, les agences de pub en question n’hésitent pas à « pousser » leurs équipes, par le biais de véritables « batailles de communication ». Tweets, réseaux sociaux, snapchat stories, Instagram Stories et même t-shirts avec le nom de l’agence floqué dessus… Et comme ces agences maîtrisent la communication, elles rivalisent d’originalité et n’hésitent pas à se « chambrer » les unes les autres.

(1) : les sept agences de pub participantes : BETC, DigitasLBi, Fred&Farid, Havas Sport & Entertainment, Ogilvy Paris et TBWA\ Dan et Y&R.

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter