Restons connectés

Barça : més que un livre

Espagne

Barça : més que un livre

Barça, l’histoire illustrée du FC Barcelone raconte, comme son nom l’indique, la naissance et l’apogée de ce club à travers de très nombreuses photos et anecdotes.

Le livre d’un passionné. Guillem Balagué, natif de Barcelone, est journaliste pour le magazine As ou encore la chaine anglaise Sky Sports. On le sent dès son introduction avec l’explication de texte de l’hymne du club. De la manière la plus simple et efficace, il retrace l’histoire du club de façon chronologique. De sa création par le Suisse Hans Gamper en 1899, buteur, capitaine et fondateur du Barça, aux premiers succès dans les années 1920 en passant par le rôle politique du club sous la dictature de Franco…

Si l’auteur présente quelques légendes comme le Hongrois (l’idole de Michel Platini), il ne s’attarde pas trop longuement sur le passé du club. Il consacre évidemment un chapitre à l’influence néerlandaise sous le coach et avec le génie de Johan Cruyff à partir de 1973. Après un petit mot sur une autre icône barcelonaise, Maradona, Guillem Balagué revient ensuite sous l’ère Cruyff en tant qu’entraîneur de 1988 à 1995, quand, malgré des débuts poussifs, il a durablement amélioré l’ADN du Barça avec ce fameux style basé sur la possession et la circulation du ballon.

Barça : més que un livre

Une tactique que l’on a retrouvé récemment sous Pep Guardiola à partir de 2008. Un coach qui déclarait « je ne peux pas promettre des titres, mais je suis convaincu que les supporters seront fiers de nous » mais qui a finalement joint l’utile à l’agréable en cumulant spectacle et trophées en pagaille. Comme pour Johan Cruyff, le football a été profondément bousculé par la patte Guardiola. Parmi leurs différences, l’Espagnol est parti au sommet de sa gloire quand le Néerlandais a été remercié après une saison mitigée…

Cela a été un honneur d’être l’entraîneur du meilleur joueur que j’aie jamais vu.
Pep Guardiola à propos de l’inégalable Lionel Messi

Romario, Ronaldo, Ronaldinho, le Barça a une tradition de buteurs brésiliens depuis les années 90. Parmi eux, le moins (re)connu, Rivaldo qui semble avoir fait rêver l’auteur avec son but marqué contre Valence en 2001. Et quoi de plus normal car en fait, il s’agit d’un triplé : coup franc, superbe frappe et retourné à l’entrée de la surface dans les arrêts de jeu pour offrir la qualification en Ligue des Champions lors de l’ultime journée de Liga en 2001.
Barça : més que un livre

« Le football est un sport que l’on joue avec son cerveau. Il faut être positionné au bon endroit au bon moment, ni trop tôt ni trop tard » disait Cruyff. Guardiola revendiquera d’ailleurs s’être largement inspiré de ce mentor.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Espagne

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour