Bruits de vestiaires : grâce à eux, le foot est drôle

Dans Bruits de Vestiaires (Hugo Sport), le journaliste Bernard Lions livre un best of de trente ans de citations footballistiques.

Beaucoup de petites phrases de Zlatan à Pascal Dupraz, en passant par Yohan Mollo ou Louis Nicollin, sont cultes. Dans son livre de poche Bruits de vestiaires, le journaliste Bernard Lions compile les perles des footballeurs, coachs, présidents ou encore consultants. Certains font de l’humour, d’autres ont une grande gueule, tandis que beaucoup sont fâchés avec la langue française et ses proverbes. Mais c’est aussi grâce à eux qu’on aime le foot. Ce petit livre recense donc les punchlines mais fait aussi l’effort de narrer quelques anecdotes de vestiaires. Morceaux choisis des pépites qui parviennent à esquiver la langue de bois et les éléments de langage de la communication officielle.

Non-sens
« Même si la faute n’est pas à l’intérieur de la surface, bien sûr qu’il y a pénalty ». Xavier Gravelaine

Orthographe
« Le PSG doit faire preuve d’humilité avec un grand U ». Luis Fernandez

Dérapage
« L’avantage du joueur typique africain, c’est qu’il n’est pas cher, il est prêt au combat et il est puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n’est pas ça ». Willy Sagnol.

Proverbe
« On ne va pas brûler la peau de l’ours avant de l’avoir vendue ». Abdeslam Ouaddou.

Loulou
« Mes joueurs, je les paie plus cher que mes maîtresses. Et mes maîtresses au moins, elles me régalent la chique ».

Fight club
« J’espère de toute cœur ne pas ressembler à Jean-Michel Larqué après ma carrière. Mais il n’y a pas de risque. Je ne suis pas un connard ».

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter