Restons connectés

Critique de « Tout seul » de Raymond Domenech

Lecture

Critique de « Tout seul » de Raymond Domenech

Avec plus de 100 000 exemplaires vendus depuis sa sortie, le livre de l’ancien sélectionneur des bleus est devenu un best-seller des fêtes de fin d’année. Pour ma part, j’ai trouvé « Tout seul » au pied du sapin le matin du 25 décembre et c’est en à peine quelques jours que j’ai donc pu me remémorer les derniers épisodes de l’équipe de France, avec à sa tête .

Tout au long de son livre, Domenech reconnait avoir fait des erreurs, à juste titre. Le principal reproche que j’ai pu lui faire pendant son « règne » aura été sa communication. Lui-même le dit, son erreur était de vouloir protéger les joueurs. On connait tous l’issue de l’histoire, à trop vouloir les protéger, ils se sont retournés contre lui …

À la lecture de cet ouvrage, on perçoit surtout l’impasse dans laquelle se situait Domenech fasse à certains gros caractères qui constituaient l’équipe. Il nous livre les comportements de bon nombre d’entre eux. Sur Ribéry, « capable de défendre deux opinions inverses à cinq minutes d’intervalles ». Sur Benzema, « Il est entré en jeu comme dans une cour d’école ». Il nous dit aussi que Gourcuff « vit dans le monde des Bisounours ». Là où je rejoins Domenech sur Gourcuff c’est qu’un vrai leader de terrain doit se faire respecter sur et en dehors du vestiaire. On peut très bien être reservé ne pas forcement parler fort mais par son attitude on doit aussi inspirer une forme de respect, d’aura, à l’image d’un Zidane ou d’un Henry. Henry, parlons-en ! Tout au long du livre son comportement est décrit de façon assez énigmatique et le lecteur ne sait finalement pas trop quoi en conclure…

Dans ce livre, impossible de passer à côté du conflit générationnel qui a affecté l’équipe. Cela pouvant tout à fait se comprendre quand on apprend par exemple, qu’au moment où le sélectionneur devait passer voir les joueurs « exclus » de la sélection avant le début de l’euro 2008, un des joueurs s’amusait à frapper aux portes de certains autres joueurs pour leur faire croire que cela était porteur d’une mauvaise nouvelle… Bel état d’esprit…

Le livre de Domenech a suscité beaucoup de réactions. Il raconte une vérité, ce qu’il a vécu, son point de vue. Les français ont eu du mal à brasser un passé douloureux, surtout de la part d’un coupable qui est accusé d’avoir tué un football national déjà si fragile avant sa prise de pouvoir. Raymond a eu le mérite de tout raconter. Je pense que cela donnera, à ceux qui auront lu le livre, une autre vision des choses, mais cela n’effacera jamais tout l’image de la mascarade de Knysna. Au moins, nous aurons eu cette vision de l’intérieur. En 98, on a eu « Les Yeux dans les Bleus », en 2010 le témoignage restera solitaire.

Son livre est disponible sur Amazon pour moins de 20€

Critique de "Tout seul" de Raymond Domenech

Une bonne tête de coupable

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Lecture

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour