AvideceWopyBalab

Du brésil de à la France de Zidane et Deschamps, en passant par les Pays-Bas de Cruyff, le Brésil de Ronaldo ou l’Espagne de -Iniesta, nombre de sélections ont marqué l’histoire du foot. Ce livre (Onze Mondial, Marabout) en retient 50.

Vous vous souvenez des 50 équipes ayant marqué l’histoire ? Onze Mondial et Marabout remettent ça avec les sélections de légende.

C’est encore un bel ouvrage, toujours aussi bien illustré et agréable à lire. Le cadeau de noël idéal pour développer sa culture foot ou se rappeler les gloires d’antan. Le livre adopte logiquement une approche chronologique et je vais vous en présenter l’esprit en reprenant ce schéma.

Dans les années 60′, si on y trouve l’URSS de Yachine, l’Angleterre de Charlton et le Portugal d’Eusebio, comment ne pas s’attarder sur le Brésil de Pelé. Cette génération, emmenée par Mario Zagallo (joueur puis sélectionneur) a émerveillé par son football spectaculaire, grâce au Roi ou encore à , avec à la clé trois Coupes du Monde.

Dans les années 70′, figurent les Pays-Bas de Cruyff ou encore l’Italie de Dino Zoff. Mais à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne, en l’occurrence celle du Kaiser. On note notamment que a été demi-finaliste des Mondiaux 1966 et 1970 (celui où il a joué malgré sa clavicule cassée), avant le sacre de 1974.

Dans les années 80′, plutôt que de reprendre l’actualité du décès de Maradona ou de revenir sur la France de Platoche, intéressons-nous plutôt à l’Algérie de Rabah Madjer. Ils sont rares ceux à avoir donné leur nom à un geste footballistique (sous le maillot de Porto). L’Algérien, qui a aussi pour lui de signer la préface du bouquin, a permis à son pays (avec d’autres comme Mustapha Dalheb) de se faire un nom sur la scène footballistique internationale.

Dans les années 90′, le continent africain est aussi bien représenté par le Cameroun de ou le Nigéria d’Amokachi. Mais bon, cocorico oblige, la France de Zizou est intouchable. Le doublé Coupe du Monde 98 – Euro 2000 est encore gravé dans la mémoire de nombreux Français. Au-delà de revenir sur le parcours des Bleus et de présenter les tauliers de l’époque, le livre indique cette stat étonnante d’une seule passe décisive de ZZ pour , en ayant disputé cinq grandes compétitions ensemble. Si l’on retient surtout les 2 buts en finale 98, ce petit best of de l’Euro 2000 montre la grâce de Zidane sur le terrain :

Dans les années 2000, outre le Brésil de Ronaldo, on trouve des sélections qui n’ont rien gagné mais qui ont marqué leur époque comme le Sénégal de Metsu (RIP Papa Bouba Diop), la Corée du Sud de Guus Hiddink ou encore la Turquie de Rüstü. Mais revenons en Afrique pour parler du règne égyptien. Avec leur coach Hassan Shehata, l’Egypte a gagné trois Coupes d’Afrique des nations consécutives. Il ne leur a manqué qu’une participation au Mondial.

Dans les années 2010, c’est l’Espagne qui a régné en maître sur le football. Sous l’influence du Barça de Guardiola, mais aussi avec des tauliers du Real (Casillas et Ramos), la bande à Iniesta a signé un inédit triplé avec 2 Euros pour entourer sa Coupe du monde 2010.

En parallèle des géants, le livre n’en oublie pas de citer des sélections moins connues par chez nous mais qui, par leur identité, leur parcours ou leurs stars. Par exemple la Belgique de Goethals, le Mexique de Claudio Suarez, la Bulgarie de Stoichkov, le Paraguay de Chilavert…
Bref, cet ouvrage est complet et il vous donnera envie d’aller visionner des extraits de matchs et résumés de toutes ces sélections qui ont marqué l’histoire du foot.

Stanislas Skrobala

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.