AvideceWopyBalab

« La grande lessiveuse de fric », le ton est donné dès le début du livre Les secrets du mercato, dans les coulisses des transferts (Solar) qui revient sur les transferts qui ont fait l’actu footballistique ces dernières années.

Le transfert pas si surcôté que ça d’Anthony Martial, la gestion des droits d’image de Paul Pogba, les agents stars (Mendes, Raiola…)… les journalistes Stéphane Bitton et Antoine Grynbaum décryptent les transferts spectaculaires et comment, dans l’ombre, les agents des joueurs ont opéré.

Cette enquête explique ainsi les rouages des transactions, alors même que le monde du foot se prépare à un mercato estival bouillant en raison de l’Euro et surtout des nouveaux droits TV en Angleterre.

Outre les analyses des auteurs, ceux-ci ont aussi interviewé d’autres personnalités, dont des confrères ou encore le président du Red Star obligé de constater que des recruteurs viennent observer les jeunes du club, pour expliquer comment se font les transferts. Côté joueurs, on retrouve l’interview de Frédéric Dehu qui se souvient de son départ tumultueux du PSG à l’OM. Et un autre joueur passé par les deux clubs, Alain Roche, livre lui sa vision du métier de recruteur avec ses réussites mais aussi ses échecs.

Et quand on parle de gros sous, les affaires et magouilles ne sont malheureusement jamais très loin. Un long chapitre est notamment consacré à l’OM avec au menu de rétrocommissions, extorsion de fonds, du grand banditisme… Rien de nouveau sous le soleil de la Canebière mais un rappel des faits qui révèle la complexité du milieu marseillais. La Capitale n’est pas en reste avec l’histoire du transfert de au PSG, grâce au soutien du groupe Canal+, par la chaîne Sport+, et de l’équipementier Nike. Pour en revenir à l’OM, le livre parle également des bras de fer entre des joueurs et leur club en prenant l’exemple récent du transfert de Florian Thauvin.

La force du livre Les secrets du mercato, dans les coulisses des transferts (Solar) est d’analyser le passé en faisant témoigner les personnes concernées. Mais le livre se place aussi sur le plan de la fiction en se livrant au jeu de l’après-Zlatan au PSG. « En fin de compte, parmi les cibles, la plus plausible renvoie à Ronaldo. Selon nos informations et de source proche du club, de nombreux signes mènent à une arrivée envisageable du Portugais après l’Euro 2016…« . C’est tout le paradoxe du mercato, facette indissociable du foot business mais qui excite les supporters et commentateurs. Dans ce chapitre, le livre tombe peut-être dans les travers qu’il dénonce en jouant sur des rumeurs, tandis que celui qui conclut l’enquête est en revanche beaucoup plus intéressant, il revient sur les parcours de joueurs qualifiés de mercenaires (Kaba Diawara, Xavier Gravelaine, Stéphane Dalmat…) que les auteurs considèrent aussi comme « des victimes du système » et qui racontent leur version de l’histoire.