Restons connectés

Opta : des chiffres et des souvenirs

Coupe du Monde

Opta : des chiffres et des souvenirs

Pour briller en société devant un match de foot, vous pouvez soit être le maître de l’analyse tactique soit être le roi des pronostics. Dans le cas contraire, vous pouvez vous rattraper en étant le spécialiste des statistiques en lisant le livre de Kevin Jeffries et Loïc Moreau de chez Opta qui listent les chiffres clés des Coupes du monde.

On y retrouve des statistiques sur les plus grands et des inconnus avec, à chaque fois la petite anecdote pour aller au-delà du catalogue de chiffres. Bon, parfois on aimerait toujours avoir plus d’informations comme sur le fait que Lampard a tiré 40 fois sans marquer en Coupe du monde (il aurait été fair-play de rappeler qu’il a marqué contre l’Allemagne mais que son but a été injustement refusé en 2010). Mais dans l’ensemble on prend plaisir à lire la grande histoire du foot à travers ces statistiques réparties par thématique. En voici quelques-unes.

175. Comme le nombre de ballons touchés par Juan Sebastian Veron contre la Grèce en 2010.

15. Comme le nombre de dribbles réussis par Jay Jay Okocha avec le Nigeria contre l’Italie en 1994.

161. Comme le nombre de ballons récupérés (+79 interceptions) par Paolo Maldini.

5. Ce n’est pas que le numéro de Zizou au Real, c’est aussi son nombre de buts en phase à élimination directe (dont 3 en final svp) alors qu’il n’a jamais marqué lors des matchs de groupe

16. Avec seize buts, Miroslav Klose ne doit pas uniquement se méfier de son compatriote Thomas Müller. Il a en effet marqué plus que quarante-deux pays en Coupe du monde. Les Japonais (14) et les Marocains (12) peuvent espérer le rattraper en 2018. Ce sera compliqué pour l’Australie (11), l’Arabie Saoudite (9) ou même la Tunise (8), l’Iran et le Senegal (7)…

3. Comme le nombre de buts de l’Anglais Geoff Hurst en finale du mondial 1966. Avec Gerd Müller, ils sont les deux seuls joueurs à avoir marqué un triplé parfait (pied droit, gauche et tête).

46,35. La distance en mètres depuis laquelle David Villa a trompé le gardien chilien en 2010.

62. Comme le nombre de coups francs de l’Italie sans même marquer. Il faudra encore attendre au moins quatre ans pour débloquer ce compteur. A l’inverse du Brésil qui en a déjà inscrit 8.

7. Le Cameroun a participé à sept Coupes du monde, à chaque fois sans avoir un sélectionneur camerounais. A l’inverse du Brésil, encore, qui fait toujours confiance (vingt fois) à un compatriote.

2. ZZ et Rigobert Song sont les deux seuls joueurs à avoir été expulsés deux fois au Mondial.

6. Alors qu’on célèbre les vingt ans de France 98, cette compétition n’a pas toujours été que synonyme de grand football avec le record de CSC, 6 dont Celui du sud-africain Pierre Issa en faveur des Bleus.

A défaut de photographies, ce petit livre publié chez Solar, est illustré par des infographies et tableaux mais c’est surtout par sa mise en page qu’il est accessible. Un dernier chiffre pour finir : 12,90 €, c’est moins cher et plus utile à votre culture foot que celui de Pierre Menes.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Coupe du Monde

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour
▶️ NOTRE SONDAGE SUR LA PERCEPTION DES MARQUES PENDANT LE MONDIAL 2018, AVEC ECOFOOTJE PARTICIPE