Restons connectés

Sélection du Tibet : au-delà du foot

Lecture

Sélection du Tibet : au-delà du foot

« Rêves sur le toit du monde » raconte l’histoire de la création de la sélection tibétaine… avec l’aide d’un Danois.

Si le Tibet vient de participer pour la première fois à la Coupe du Monde alternative (lire ci-dessous), c’est grâce à un Danois qui a découvert la beauté du Tibet en même temps que la répression chinoise de ses habitants lors d’un voyage à vélo. Michael Magnus Nybrandt a vu dans le football un moyen de défendre pacifiquement la cause tibétaine. Aujourd’hui, il raconte son histoire dans une BD (parution le 20 juin en France) dessinée par son compatriote Thomas Engelbrecht Mikkelsen.

Sélection du Tibet : au-delà du foot

Avec l’équipementier Hummel pour sponsoriser l’équipe, il raconte l’organisation d’un premier match entre le Tibet et le Groenland en 2001. Mais entre trouver des joueurs d’un niveau correct, obtenir des papiers pour voyager, et l’opposition de Pékin, créer cette sélection tibétaine s’est avéré très complexe. Avec au milieu des négociations sur l’exportations des crevettes groenlandaises en Chine. Malgré la défaite (1-4) du Tibet, on comprend que le football sert ici d’étendard à la défense d’une culture. D’ailleurs, ce n’est pas réellement une BD de foot puisqu’il est davantage question de relations internationales et de la motivation de quelques hommes pour défendre une cause commune.

En format 28×20 cm, cette bande dessinée de 180 pages éditée par Des ronds dans l’O est vraiment une belle réalisation qui réussit sa mission de sensibilisation en donnant envie d’en apprendre plus sur le Tibet.

Sélection du Tibet : au-delà du foot

Zoom sur le Mondial alternatif des minorités

Comme d’autres pays non reconnus officiellement par la FIFA, le Tibet a d’ailleurs participé pour la première fois à la CONIFA, une Coupe du monde alternative organisée tous les deux ans, dont les phases finales de la troisième édition ont eu lieu fin mai-début juin, à Londres.

Après avoir perdu (0-3) contre l’Abkhazie (province rattachée à la Géorgie), contre Karpatalya (des Hongrois vivant en Ukraine, 1-5) et des Turcs de Chypre (1-3), les Tibétains ont fini bons derniers de leur poule. Comme le but est ici de participer, leur aventure a continué avec une défaite contre la Kabylie (1-8) Dans le match pour la 11e/12e place, le Tibet était opposé à une formation de Coréens du Japon et, s’ils ont arraché un nul (1-1), les Tibétains se sont inclinés aux tirs au but.

Pour la petite histoire, ce sont deux de leurs adversaires en phase de groupe qui se sont retrouvés en finale le samedi 9 juin, avec une victoire de la minorité hongroise de Karpatalya aux pénaltys également, après un score vierge contre les Turcs de Chypre.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Lecture

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour