Restons connectés

Pour tout savoir sur l’affaire de la sextape de Valbuena

Lecture

Pour tout savoir sur l’affaire de la sextape de Valbuena

L’affaire qui secoue le football français mérite bien un livre (Talent Sport) pour comprendre comment les Bleus en sont arrivés à se passer de .

Il s’agissait surtout de se payer la tête de , un garçon qu’on dit assez peu apprécie de ses collègues. Souvent moqué pour sa taille et sa propension à (se laisser) tomber au premier contact. De nombreux Bleus ont vu ce selfie-vidéo intime et s’en sont amusés“.

Ce rappel des faits et de la véritable victime étant fait, on peut commencer cette chronique de L’Affaire de la sextape Valbuena Benzema, l’enquête (Talent Sport). Je vous en résume ci-dessus la teneur mais, pour en savoir plus et bien comprendre les méandres de cette opération de chantage qui a duré pendant des mois, il vous faudra lire le bouquin.

Très complet, celui-ci n’est d’ailleurs pas si facile à suivre en raison des nombreux protagonistes et des différentes digressions, mais à l’heure où le débat Karim Benzema doit-il revenir en sélection revient à chaque match des Bleus, cela peut vous aider à avoir une opinion sur la question.
A noter qu’étant donné le caractère polémique et la complexité de l’affaire, Talent Sport précise que plusieurs personnes ont participé à la rédaction de ce livre: un juriste, un journaliste de presse écrite et l’éditeur lui-même réunis sous le pseudonyme Jérôme Picard.

Les commentaires illustrent les railleries violentes subies par Valbuena

2 hommes à l’origine de l’affaire :

  • Sata les bons tuyaux” (Mustapha Zouaoui de son vrai nom), proche de nombreux joueurs de l’OM dont Samir Nasri, pour qui il accédait à des demandes luxueuses.
  • Axel Angot, le bidouilleur informatique de l’affaire s’occupait justement de transférer des données du téléphone et de l’ordinateur de “son ami” Mathieu Valbuena, ce qui lui a permis de mettre la main sur la fameuse vidéo.

Un troisième individu, l’agent Anthony Fedon, non mis en examen dans ce dossier, indiquera aux enquêteurs que les deux hommes “Satanas et Diabolo” l’ont contacté pour faire chanter Mathieu Valbuena. Ce dernier ne donnant pas suite, ils se seraient rapprochés de Djibril Cissé qui aurait reçu un extrait de la vidéo par Sata. S’il est avéré que Cissé, lui-même victime d’un chantage à la sex-tape par le passé et ayant préféré payer pour régler la question, a contacté Valbuena, l’auteur explique que celui-ci n’est pas véritablement inquiété. Au passage, Sata a aussi raconté que Djibril Cissé lui aurait demandé de faire assassiner son ex-femme…

Mais que vient faire Karim Benzema dans cette histoire me direz-vous ? On y vient, patience, l’auteur prend son temps également pour arriver au Madrilène. Reprenons : la justice est au courant de l’affaire et un policier infiltré “Lukas” se fait passer pour un représentant de Valbuena pour remonter aux maîtres-chanteurs. Celui-ci ne sera toutefois en contact qu’avec un autre intermédiaire (Younes Houas). Cela ne donne rien dans l’immédiat – et le policier est même “accusé” d’avoir incité le chantage selon les avocats de la défense – mais les écoutes et la traçabilité du téléphone permettent d’avancer…

L’autre tarlouze…

Considéré comme un ami de Valbuena, au contraire de Nasri, Karim Benzema aurait été contacté à ce moment, plusieurs mois après le début de l’enquête, pour enfin faire le lien et faire céder Valbuena. Pour approcher Benzema, Sata et Angot passent par Karim Zenati, ami de longue date du joueur… C’est donc ce Karim (Zenati) qui a provoqué la perte de son ami Benzema en le faisant intervenir dans l’affaire. La star du Real apparaît comme une victime collatérale qui rejoint le camps des maîtres-chanteurs en plein match : “L’hypothèse la plus plausible veut que KB ait eu la faiblesse de penser qu’il pouvait rendre un précieux service à son ami d’enfance KZ. Et accessoirement savonner la planche d’un garçon, Mathieu Valbuena qu’il ne portait pas dans son cœur. L’autre tarlouze comme il l’appellera“.

C’est le mardi 6 octobre 2015 à Clairefontaine que Valbuena comprendra l’implication de Benzema devant l’insistance de ce dernier à lui faire rencontrer Karim Zenati pour régler l’affaire. Quoi qu’en pense la justice et la façon dont cette affaire doit être traitée, les écoutes retranscrites dans cette enquête ne laissent en tout cas pas de doute selon l’auteur sur l’implication de l’attaquant au profit de son ami d’enfance.

Ce fait divers prend alors une tournure sportive. D’abord soutenu par Didier Deschamps qui clame la présomption d’innocence de Karim Benzema, le buteur voit son avenir international s’assombrir peu de temps avant l’Euro. DD l’avait pourtant toujours protégé même pendant sa disette devant le but mais le risque était trop grand. Viennent ensuite les prises de position des politiques, des accusations de racisme de la part d’Eric Cantona puis avec la célèbre phrase de Benzema comme quoi le sélectionneur “aurait cédé à la partie raciste de la France“.

Tout semble avoir été trop loin au dire des protagonistes et, même si la défense de Karim Benzema devrait être suffisante devant la justice, il ne sera pas être sélectionné en Equipe de France – d’autant que les Bleus ont appris à vivre sans lui et regorgent de talents offensifs – pour le Mondial 2018.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Lecture

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier quiz

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour