Restons connectés

Thomas Tuchel, l’homme de la situation

Lecture

Thomas Tuchel, l’homme de la situation

Dans sa biographie du coach allemand, Thomas Tuchel faire grandir Paris (Marabout), Markus Kaufmann retrace son parcours pour présenter sa personnalité et sa méthode de travail.

Dans sa biographie du coach allemand, Thomas Tuchel faire grandir Paris (Marabout), Markus Kaufmann retrace son parcours pour présenter sa personnalité et sa méthode de travail.

« L’Allemand est à la fois très autoritaire et terriblement affectueux avec ses joueurs. Il impose l’esthétique comme une incontournable priorité, mais construit ses équipes avec pragmatisme. Il est passionné de tactique et de tableau noir, mais tout aussi fasciné par la psychologie et la construction d’un esprit collectif. Tuchel semble orgueilleux et sympathique, impertinent et romantique, tout en même temps. Il est aussi charismatique, mais ne prête absolument aucun intérêt à l’attention médiatique ». Dès le prologue, Markus Kaufmann dresse le portrait d’un homme complexe.
Un coach qui a commencé tout en bas et gravi les échelons progressivement. A seulement 24 ans alors qu’il jouait pour Ulm, ses problèmes de genou vont mettre fin à sa brève carrière de joueur qui n’aura pas évolué plus haut que la deuxième division. Il reprendra des études, travaillera comme barman avant de revenir à sa passion, grâce à Ralf Rangnick (actuel coach du RB Leipzig) qui lui a confié l’entraînement des U14 de Stuttgart.

Markus Kaufmann revient alors sur les débuts de Tomas Tuchel comme entraîneur et même comme créateur de son école de football. Ce qui l’a amené à diriger le centre de formation d’Augsbourg puis à séduire les dirigeants de Mayence (2009-2014) par sa connaissance du jeu et de leur club. Créer un esprit d’équipe, être proche de ses joueurs, l’importance du travail à l’entraînement, la rotation de l’effectif… beaucoup d’aspects de la méthode Tuchel sont évoqués, avant même de parler tactique.

Au final, il amènera Mayence jusqu’en Europa League et signera des victoires de prestige, y compris contre le Bayern Münich de Louis Van Gaal. Avant de se révéler publiquement par la qualité du jeu de Dortmund (2015-2017). « Il s’agit d’offrir à son équipe de la flexibilité en la faisant sortir de la dépendance au 4231 et à sa vitesse. Il faut pouvoir profiter de la vitesse de l’équipe même quand il n’y a pas assez d’espace pour contre-attaquer », résume Markus Kaufmann pour mesurer l’ampleur du travail accompli.
Son Borussia se montre souvent enthousiasmant mais bute sur un Bayern Münich bien trop costaud. Sa deuxième saison sera marquée par l’attentat subi par le bus de l’équipe avant d’affronter Monaco en Ligue des Champions. L’équipe de Tuchel rebondira tout de même en fin de saison en remportant une coupe, mais il sera tout de même viré malgré le meilleur ratio de victoires (63 %) du club.

C’est bien ce parcours pré- qui occupe logiquement la majeure partie du livre. Par le récit de l’auteur, les témoignages de joueurs, coachs et dirigeants, cela permet de mieux cerner la personnalité, la méthode et les ambitions de Thomas Tuchel. En abordant le début de saison du (jusqu’à l’obtention de la première place du groupe en Ligue des Champions), Markus Kaufmann explique que Thomas Tuchel a déjà commencé à faire grandir Paris. En réponse au titre de la biographie, on peut aussi estimer que l’entraîneur allemand a, lui aussi, déjà beaucoup appris depuis sa nomination dans la capitale. Jusqu’où le club et lui iront-ils ensemble ?

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Lecture

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour