Restons connectés

PKFoot

« Club de Cuervos », le Dallas foot à la sauce mexicaine 🇲🇽

Vidéos / Films

« Club de Cuervos », le Dallas foot à la sauce mexicaine 🇲🇽

Dans la série des trouvailles sur Netflix, il en est une qui mérite une attention toute particulière. Si le football est le sport le plus populaire et suivi de par le monde, le 7e art n’a jamais véritablement mis le nez dans celui-ci.

Exceptée la série anglaise « Femmes de footballeurs » entre 2002 et 2006 ou, plus lointain encore, la série française « Goal » (1992) qui avait notamment permis de voir accéder à la célébrité Frédéric Diefenthal ou Edouard Montoute sous le patronage de Michel Hidalgo himself.

« Club de Cuervos » (« les Corbeaux » en V.O.) est une série mexicaine dont l’intrigue est la lutte intestine entre un frère et une sœur pour diriger le club de la ville fictive de « Nuevo Toledo ». Celui-ci voyant son président et propriétaire, Salvador Iglesias, mourir d’une crise cardiaque, une véritable lutte pour prendre la tête de l’héritage s’engage alors entre le fils Salvador Iglesias Jr et la (demi)-soeur Isabel Iglesias-Reina dont la vision et les compétences sont diamétralement opposées.

« Club de Cuervos », le Dallas foot à la sauce mexicaine 🇲🇽

Sur ce fond de tension familiale déjà bien lourd, se greffe l’arrivée de l’ancienne petite amie du fils Iglesias, Mary Luz Solari (clin d’œil à l’ancien sélectionneur brésilien ?) qui veut sa part du butin en se disant enceinte de Salvador. Ce qui mêle un savoureux mélange entre comique de situation et drame.

Au-delà de cette épique lutte de pouvoir, la série met l’accent sur le football mexicain tel qu’il est représenté et souvent décrié, oscillant entre corruption, dirigeants ayant la folie des grandeurs et désorganisation complète des équipes. Mais elle montre, par la même occasion, l’univers machiste du football, Isabel étant plus compétente que son frère, celui-ci est choisi car c’est un homme.

Ce vent de fraîcheur mexicain saura faire rire, pleurer ou, tout simplement, permettre d’avoir une vision décalée d’un club de football et de son microcosme. Et touchera, par la même occasion un large public puisque c’est la première série de langue espagnole de Netflix.

Passionné d'histoire, de football et d'histoire du football, aimant le décalage, les passes bien ajustées et les reprises de volées dans la lucarne, je suis avec attention et précision le football turc. Fenerbahçe, Galatasaray, Besiktas ou même... Gençlerbirligi n'auront plus de secrets pour vous. Vive le football !

... à lire dans Vidéos / Films

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour