Restons connectés

« Tu ne seras jamais seul » , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais

France

« Tu ne seras jamais seul » , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais

Avec « Tu ne seras jamais seul », un amoureux du est en passe de signer une remarquable immersion dans l’univers ultra des « Rouge et Noir ». PKfoot l’a rencontré.

C’est une des tendances du moment. Au cours de ces derniers mois, de nombreux documentaires sur les clubs de football ont vu le jour. Les géants du net s’affrontent de plus en plus sur ce terrain, bien conscients du potentiel et surtout de la passion que ces séries peuvent générer. Sur Netflix, la Juventus, Boca Juniors ou encore Sunderland — avec sa saison galère en Championship en 2017-2018 ont eu droit à leur documentaire. Amazon n’est pas en reste pour autant. Avec ses feuilletons sur les Citizens ou encore sur les Arizona Cardinals et Los Angeles Rams en football américain, l’autre géant Américain a du répondant.

Si Rennes n’est pas le « village peuplé d’irréductibles Gaulois résistant toujours à l’envahisseur« , la cité bretonne peut toutefois se targuer de posséder l’un des kops de supporters les plus créatifs de France voire d’Europe. Aussi irréductibles que créatifs, les membres du Roazhon Celtic Kop brillent d’ingéniosité pour proposer un joli spectacle dans les tribunes du Roazhon Park. Ces tifos et cette ambiance ont donné des idées à Antoine Biard, un amoureux du Stade Rennais, qui a souhaité raconter la belle histoire du peuple Rouge et Noir. Cette histoire fait aujourd’hui l’objet d’un documentaire répondant au chant du kop rennais « Tu ne seras jamais seul « .

"Tu ne seras jamais seul" , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais

La Casa de Roazhon, un tifo qui a fait le tour du Monde. Copyright/Ouest-France

Pour financer le documentaire, Antoine Biard, aidé de quelques amis, a lancé une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank. pour réaliser cette plongée dans les tribunes rennaises.
Pour PKfoot, il a accepté de revenir sur cet ambitieux projet.

Bonjour Antoine, tout d’abord, comment vas-tu et peux-tu te présenter rapidement ?

Ça va, ça va. Il y a beaucoup de travail en ce moment. On approche de la fin du crowdfunding et le doc’ est en pleine préparation. En ce qui me concerne, je suis un passionné de sport en général et de foot en particulier. Derrière les Rouge et Noir depuis l’âge de 6 ans, je me suis toujours intéressé à ce club centenaire et à son environnement.

D’où vous est venue cette idée ?

Je ne suis pas si vieux, mais je suis un ancien ! Ancien membre du Roazhon Celtic Kop, ancien joueur amateur du club, ancien animateur de l’émission sport sur Radio Campus Rennes, ancien stagiaire au club et ancien chargé de la com de l’événement pour Laurent Pokou, j’avais envie d’un projet nouveau ! Cette idée de documentaire me trottait dans la tête depuis 2 ans déjà.

Je ne me considère pas comme le Raymond Depardon du foot. Je suis juste un type qui s’essaie au documentaire et qui souhaite raconter la vie d’une association rennaise de 980 membres.

« Tu ne seras jamais seul » est une référence à un chant du RCK, c’est ça ?

Tout à fait. C’est aussi inspiré des Reds de Liverpool évidemment ! À la base, le documentaire devait s’appeler Roazhon Celtic Park mais un ami très impliqué dans le projet m’a soufflé ce titre et il est parfaitement adapté au contexte rennais. Quoi qu’il arrive, même si les titres ne sont pas au rendez-vous, le public est là, fidèle au poste et… surtout au stade (ndlr. 22 274 spectateurs de moyenne cette saison) !

En quoi le RCK diffère des autres groupes ultras français selon toi ?

Ce n’est un secret pour personne, mais je vais dire ses tifos monumentaux, très clairement. Ils ont un savoir-faire spécifique, puisque tout est fait à la main, artisanalement ! J’aime bien leur créativité, inspirée de l’identité de la ville ou des séries TV (ndlr. tifo Casa de Papal, Breaking Bad, etc).

 — qui intervient dans le doc — et  — ex-capitaine et très proche des capos et du noyau du RCK — saluent la passion, le courage et le travail remarquable des ultras. Comment tu décrirais la relation joueurs/kop qui est assez forte à Rennes ?

Les joueurs aiment vivre des sensations sur le terrain, mais ils adorent être portés par un public. Ils sont unanimes la dessus. Après, certains sont plus sensibles aux animations que d’autres. C’est le cas de Romain (Danzé) qui a une relation forte avec le club. Cette histoire dure depuis plus de 15 ans déjà. Rennes, c’est sa vie et il a noué de solides amitiés avec certains membres du groupe.

"Tu ne seras jamais seul" , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais

Danzé, enfant du club. Copyright/Ouest-France.

À l’occasion du Derby à Nantes le 13 janvier dernier, il y a eu quelques frictions entre les supporters rennais et les forces de l’ordre. Pourtant, les supporters rennais sont réputés pour être calmes selon ces mêmes forces de l’ordre… 

Je n’étais pas à Nantes. Comme tout le monde, j’ai lu et vu des témoignages passés sur les réseaux sociaux. C’est une affaire à suivre, mais il est certain que les fans qui se déplacent ont des droits, notamment celui d’être accueillis dans de bonnes conditions.

Revenons à notre sujet. Qu’est-ce qui te marque — et qui t’a le plus marqué — dans la réalisation de ce documentaire ?

L’ouverture d’esprit des ultras, l’accueil qu’ils nous ont réservés et la camaraderie qui y règne que ce soit au stade, au local et en déplacement.

Vous serez à Séville pour le 16e de finales retour d’Europa League ?

Bien sûr et ça, c’est grâce à l’engouement que suscitent la campagne et les contributions déjà réalisées par les fans rennais qu’on peut se rendre en Andalousie. Pour être honnête, je suis très surpris. Même si je savais que je touchais une communauté pure, méconnue et peu valorisée, beaucoup de rennais — et pas que — adhèrent au projet. On a eu plus de 200 000 vues sur le teaser. Plus de 15 000 personnes ont cliqué sur la page de collecte et 256 personnes ont donné (ndlr. à un jour de la clôture du crowdfunding). Ce n’est pas neutre et ça permettra de payer les prestataires, la post production et la diffusion.

Dernière question : tu penses qu’il faut démocratiser la galette saucisse ?

(Rires). À Rennes, elle est plus que démocratisée ! C’est une institution même. Je crois avoir vu passer un projet de la Fabrique Citoyenne pour ériger une statue en l’honneur de la galette saucisse. J’ai beaucoup ri et j’adhère à 200 % !

Un projet qui séduit aussi les joueurs

Si le projet est largement soutenu par les sympathisants du club, « Tu ne seras jamais seul » a aussi reçu le soutien financier inattendu de la part de joueurs du groupe pro. Ainsi, Adrien Hunou et Clément Grenier ont tenu à apporter leur pierre à l’édifice.

« Tu ne seras jamais seul » se veut être une veritable plongée dans la culture ultra à Rennes et l’esprit qui règne au Roazhon Park. Supporter des Rouge et Noir ou non, ce documentaire s’annonce prometteur et riches en surprises et anecdotes. En rouge et noir.

Il est encore possible de soutenir ce beau projet jusqu’à demain.
À retrouver ici!

En attendant le documentaire, voici un petit florilège des réalisations du RCK:

"Tu ne seras jamais seul" , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais

Crédit/Ouest-France

"Tu ne seras jamais seul" , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais
Crédit/Ouest-France
"Tu ne seras jamais seul" , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais

Crédit/RCK 1991

"Tu ne seras jamais seul" , le documentaire sur les supporters du Stade Rennais

Crédit/RCK 1991

Continuer la lecture
Publicité Agence eMarketing Neuf et demi Nantes Paris

Partisan d'un football simple et bien pratiqué, j'ai connu les plus grandes heures de gloire du FC Lorient de Christian Gourcuff. City-Liverpool, Orléans-Bourg en Bresse ou même D4 allemande, peu importe le menu : mon amour pour le ballon rond est sans limite.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour