AvideceWopyBalab

235 matchs, 111 buts, une Liga, une Coupe et une Ligue des Champions. Le bilan des cinq années de au Real Madrid est tout à son honneur. Recruté à 22 ans comme une futur star, il a résisté à la concurrence d’un attaquant moins talentueux mais plus buteur que lui (Gonzalo Higuain) avant d’être aujourd’hui au service de Cristiano et Gareth Bale. Plus qu’un partenaire, il est avant tout là pour les aider à marquer le plus de buts possibles. On le voit en Equipe de France, l’ancien lyonnais est un bon manieur de ballons mais il n’a pas cet instinct, cette grinta, cette envie de marquer toujours plus.

En pointe sur le papier mais en réalité en 9 et demi, sous les projecteurs de la surface mais plutôt dans l’ombre de ses équipiers, utilise sa technique pour se fondre dans le collectif madrilène. De quoi donner envie à son club de prolonger l’aventure jusqu’en 2019, de quoi aussi faire réfléchir sur son rôle en sélection nationale. Les talents sont certes moins nombreux en France qu’à Madrid mais c’est justement pour cela qu’il faudrait éloigner Karim Benzema de la surface adverse en espérant que celui-ci prenne autant de plaisir à faire marquer ou Antoine Griezmann.

Et si Didier Deschamps lui rendait service, ainsi qu’aux Bleus, en lui ôtant cette pression d’être le 9 du pays à qui l’on demande de marquer ? Et si l’on pouvait enfin accepter l’anti-star du Real pour ce qu’il devrait être : un très bon joueur de football sans être le sauveur de la nation ?