AvideceWopyBalab

En battant le Stade Brestois 29 à domicile par le plus banal des scores, le Téfécé grimpe sur le podium de la Ligue 1. L’occasion idéale pour les médias du sport le plus populaire de France d’innover leurs sujets ? Pas vraiment.

Cela a commencé à l’antenne de RMC ce dimanche matin. Gilbert Brisbois, accompagné de ouvrait le débat : le Stade Toulousain est-il capable d’être le club surprise de la saison ? A l’instar de Montpellier l’an dernier ou Auxerre auparavant, il est vrai que les joueurs de la ville rose sont dans une bonne passe. Le Canal Football Club d’Hervé Mathoux  a rebondi en nous proposant un sujet similaire frôlant avec le « Jusqu’où Didot didera ? » ou « Capoue emmènera t-ils les siens vers la Ligue des Champions ? ».

Une chose est sûre, quand les différents journaux feront leurs choux gras sur le but victorieux de Zlatan Ibrahimovic, se posera à juste titre la question sur la dépendance du PSG à son buteur suédois. Les problèmes financiers des clubs de Ligue 1, le débat sur l’instauration de la vidéo sur les terrains de foot, les pronostics sur les chances de maintien des promus… En somme, des sujets aussi rébarbatifs que passionnants…

Le football professionnel est un éternel recommencement. Les saisons se répètent, et quand bien même le club que l’on supporte remporterait un trophée, la joie reste éphémère. Alors pourquoi sommes-nous si attirés par ce sport ? Et surtout, pourquoi suivre sans cesse les micros de tous horizons alors qu’ils dictent la même chose que l’an passé ?