Restons connectés

PKFoot

Avec Maradona, la FIFA peut-elle tomber plus bas ?

L'édito décalé

Avec Maradona, la FIFA peut-elle tomber plus bas ?

Blatter et les dirigeants actuels de la FIFA sont sur un siège éjectable. Ce FIFAgate ébranle le monde du foot avec des accusions de corruptions de toutes parts, à tel point que l’on serait tenté de dire que personne ne pourrait donner une pire image de l’institution. Et pourtant, serait-ce vraiment le cas ?

Si le nom de Michel Platini fait l’unanimité en France et en Europe, le triple ballon d’or ne se prononce pas encore sur sa candidature, ce qui laisse la place à d’autres prétendants. Le dernier en date ? Une autre star des années 80 serait en lice : . Si les amoureux du foot retiennent plus son talent étalé à Barcelone, Naples et en sélection avec sa Coupe du Monde 86, il ne faut pas être amnésique. Sans revenir sur ses frasques extra-sportives (drogue, problèmes fiscaux…), El Pibe de Oro a ensuite été un sélectionneur controversé de 2008 à 2010 puis coach d’Al Wasl (Emirats Arabes Unis), autant dire que son expérience d’entraîneur ou dirigeant est plus que limitée. Charismatique mais ingérable et probablement incapable de gérer, Diego reste en tout cas une voix forte qui illustre la volonté des anciens joueurs (Romario, Figo, Ginola…) de revenir au centre du terrain. Feront-ils équipe derrière Platini, la seule star du ballon à être devenue un animal politique dans la bureaucratie footballistique ? A moins qu’une autre idole, Pelé, se décide à prendre les manettes, délaissant le FIFA virtuel pour entrer in the game à son tour ?

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans L'édito décalé

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour