AvideceWopyBalab

Quatre ans après une désillusion inattendue face au Mexique dans cette même compétition, deux ans après une Coupe du monde quittée de façon cruelle, et quelques semaines après une piteuse Copa America, le Brésil renoue avec le sourire en remportant, chez lui, son premier titre olympique. Ironie de l’histoire, cette victoire a été obtenue face aux Allemands qui avaient tant fait souffrir les Auriverde, avec ce score de 7-1 qui restera longtemps dans les mémoires. Et même si la saveur n’est en rien comparable avec une Coupe du monde, le capitaine ne boudera pas sa joie. Insistant pour représenter les siens, au lieu de reprendre la saison avec le FC Barcelone, le prodige a réussi son pari, sans doute conscient que sa génération ne lui permettrait pas d’espérer plus que les Jeux Olympiques, où les équipes n’alignent pas leurs meilleurs joueurs. Mieux, il a été l’unique buteur des siens en finale, et a converti le symbolique dernier penalty de la séance. A lui désormais de se concentrer pour reprendre sa place en club, où Arda a parfaitement assuré l’intérim. Un nouveau défi parfaitement dans les cordes de celui dont tout le monde attend qu’il rejoigne durablement les grands noms du football brésilien.