Restons connectés

PKFoot

PSG : le syndrome Montpellier 2012

France

PSG : le syndrome Montpellier 2012

Tout réussit à l’Olympique de Marseille en ce moment. Les Olympiens caracolent en tête de la Ligue 1 avec 7 points d’avance sur Paris. Un PSG déjà distancé donc alors que les grandes échéances européennes n’ont pas encore commencé. En 2012 déjà, le nouveau riche avait eu à faire à une équipe en pleine bourre : le Montpellier de , , Younes Belhanda et Henri Bedimo

A l’époque, d’aucuns pensaient que la surprenante équipe héraultaise allait flancher. Elle n’était pas taillée pour tenir la cadence et résister à la pression. Et pourtant, Montpellier a tenu pendant que le PSG ne sortait même pas des poules de l’Europa League et n’avait plus que la L1 à disputer.

Qui peut penser alors que cette année les Marseillais vont craquer, eux qui un effectif pour jouer l’Europe tout en n’ayant que la Ligue 1 à assurer ? Visiblement, les Parisiens commencent à murmurer que l’écart de sept points commence à leur donner des sueurs froides. Et ils ont bien raison, alors qu’ils sont plus ambitieux que jamais à l’échelle européenne, car battre deux fois Marseille ne leur serait même pas suffisant si les deux équipes conservent le même rythme.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans France

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour