Comme si de rien était, la chaîne Téléfoot continue de diffusion la Ligue 1.
Les professionnels qui y bossent continuent de faire le job, les quelque 600 000 abonnés continuent de payer pour regarder presque uniquement la L1, mais pas toute la L1 pour autant.

Combien de temps cela durera alors que Mediapro refuse de payer ses factures à la LFP ? Personne ne le sait vraiment. Coup de pression pour renégocier à la baisse ou difficultés financières de Mediapro, les clubs et les supporters sont dans l’attente du verdict.

Et si la meilleure solution était que la bulle éclate ? Que les fans puissent enfin payer un prix raisonnable avec une solution simple (un seul fournisseur) pour voir la L1 intégralement, ou au moins avec l’assurance de voir leur club à chaque journée, et la coupe d’Europe.

Et si l’offre (prix élevés, diffusion éclatée) ne rencontre pas cette demande (simplicité et budget raisonnable), alors que la bulle éclate. Que la valeur de la L1 soit revue à la baisse par la LFP, que les clubs ne comptent pas perpétuellement sur l’inflation des droits TV pour compenser leur mauvaise gestion, et que les diffuseurs arrêtent de croire que les supporters paieront quel qu’en soit le prix.

Dans le cas contraire, celui d’un statu quo ou pire d’une offre encore plus morcelée, clubs et diffuseurs risquent de tuer la passion des fans de football. Et en l’affaiblissant, c’est la valeur même du produit L1 (audience, affluence dans les stades, merchandising) qui risque de décliner.

Stanislas Skrobala

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.