Schweini-Poldi : l’adieu aux armes

Le football allemand a pris un petit tournant cette semaine. Dans le même temps, on a eu droit à 2 annonces qui n’ont pas manqué de faire réagir les nostalgiques : Schweinsteiger a annoncé signer à Chicago, tandis que Podolski a mis fin à sa carrière internationale de belle manière. Pour le premier nommé, l’histoire aurait pu être plus belle. En perte de vitesse au Bayern Munich, Schweini avait posé ses valises dans un Manchester United en plein doute. Le mariage n’a pas été fructueux, et même si c’est triste pour le joueur qu’il a pu être, c’était finalement assez prévisible. Pour Podolski, il y a bien un un happy end : le gaucher a fêté sa dernière sélection face à l’Angleterre en marquant une dernière fois. Rien de plus classique pour ce joueur si fort en sélection, bien qu’irrégulier à souhait en club.

C’est indéniablement une page du football allemand qui se tourne. Les 2 compères, considérés comme des prodiges qui contribueraient au renouveau du football allemand, n’ont pas déçu en sélection. Avec plusieurs beaux parcours en compétition internationale, agrémentés d’un titre de champion du monde, Schweini et Poldi ont été de toutes les plus belles batailles, et ont écrit avec leurs coéquipiers une belle décennie de football. Auf Wiedersehen

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter