Zinédine Zidane, la victoire est en lui

Lorsqu’on cherche une figure pour incarner le fotball français qui gagne, on pense directement à Deschamps. Et pour cause, c’est lui qui a soulevé le trophée le plus prestigieux en sélection (Coupe du monde 98 avec les Bleus) et en club (Ligue des champions 93 avec l’OM) de l’histoire du ballon rond en France. Malgré le fait qu’il ait également gagné Coupe du monde, Ligue des champions et même Ballon d’Or, on n’associe pas nécessairement autant la gagne à Zidane. Plus que pour ses finales de coupes d’Europe perdues, c’est surtout parce que sa virtuosité balle aux pieds nous faisait passer à côté de l’essentiel : sa faculté à s’imposer et à gagner partout.

Lorsqu’il a commencé sur le banc du Real Madrid, les bons résultats étaient ternis par des commentaires acerbes, visant à minimiser son influence. Zizou se serait contenté de mettre Casemiro en place, comme Benitez avant lui, et aurait surtout compté sur la chance pour gagner une C1 au parcours jugé facile. En gros, presque n’importe qui aurait pu faire pareil, à en écouter certains. La série record de 35 matches sans défaite en Liga du Real Madrid, la progression de joueurs comme Asensio et Kovacic et la mise en valeur d’ changeront peut-être peu à peu ces avis négatifs. Oui, pour le moment, le début de carrière du coach Zidane est presque parfait, et ses mises en place, notamment face à l’Atlético Madrid, fonctionnent. Puisqu’on ne peut plus se délecter de son élégance balle aux pieds, remarquons enfin qu’il est un incroyable gagnant.

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter