Restons connectés

PKFoot

Bayern Munich et Arsenal : qui sont les adversaires des clubs français en Ligue des Champions féminine ?

Football féminin

Bayern Munich et Arsenal : qui sont les adversaires des clubs français en Ligue des Champions féminine ?

Le tirage au sort du 8 novembre dernier a placé le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais dans la même partie de tableau en Ligue des Champions féminine. Les deux clubs français pourraient donc s’affronter dès le stade des demi-finales. Avant d’y songer, les favoris au titre doivent d’abord surmonter les chocs qui les attendent en quarts de finale.


Le Bayern Munich, peut-être un piège pour l’OL

View this post on Instagram

A post shared by FC Bayern Frauen (@fcbfrauen) on


Evoluant longtemps dans l’ombre de clubs historiques comme le Turbine Potsdam, le FFC Francfort ou le VFL Wolfsburg (deux fois champions d’Europe chacun), le Bayern Munich s’est frayé un chemin au top de l’élite allemande à partir de la saison 2014-2015 où il s’est emparé de la Frauen Bundesliga. Mais le club peine encore à faire ses preuves sur la scène européenne.

L’historique en Ligue des Champions

La saison dernière, le Bayern Munich a échoué aux portes de la finale face à une prometteuse équipe de Barcelone (défaites 1-0 à l’aller et au retour). Ce résultat était d’ailleurs la meilleure performance du club allemand en Champions League.

La forme actuelle de l’équipe

Les Bavaroises sont à la traîne en championnat. Deuxième, six unités derrière Wolfsburg, elles sont, un peu comme le PSG en France, pratiquement condamnées à devoir se contenter de cette place de dauphin en fin d’année. Le Bayern ne s’est fait surprendre qu’à trois reprises cette saison (défaites contre Leverkusen et Hoffenheim, et un match nul contre Wolfsburg), mais cela a été suffisant pour que les championnes en titre, Wolfsburg, prennent le large. Comme leurs consorts masculins dont le titre menacé par le RB Leipzig avec un sacre coté à 4 sur le site Betway permettant de parier sur le football (le 25 février), de son côté, l’équipe féminine voit sa place qualificative pour la Ligue des Champions dangereusement convoitée par Hoffenheim, trois unités derrière au classement.


Les joueuses à surveiller

Révélation allemande de la dernière Coupe du monde, Giulia Gwinn est arrivée cet été au Bayern. La milieu de terrain de 20 ans s’y est rapidement frayé une place en devenant aussi indispensable qu’en sélection nationale. Autre menace, l’attaquante néerlandaise Lineth Beerensteyn risque de perturber les Lyonnaises avec sa rapidité et sa capacité à percuter dans le couloir. Avec 7 buts en 19 apparitions cette saison, elle n’a toutefois pas encore marqué en Ligue des Champions, et voudra ouvrir son compteur rapidement.

La dernière confrontation

Selon le site de résultats de football Soccerway, la seule et unique confrontation officielle à ce jour entre l’OL et le Bayern date d’un match amical qui a eu lieu en Allemagne le 16 août 2015. Les Bavaroises s’étaient imposées 3-1. Aujourd’hui, la balance penche plutôt pour Lyon, ultra favori dans cette compétition, même si le club allemand peut toujours espérer un exploit.

Arsenal, un défi dangereux pour le PSG


Les Gunners font partie de ces clubs, comme le Bayern ou Barcelone, qui montent en régime d’année en année. Remportant son premier titre de champion d’Angleterre depuis 2012, Arsenal fait son grand retour en Ligue des Champions cette saison.

L’historique en Ligue des Champions

Absente de la compétition européenne depuis l’exercice 2013-2014, Arsenal a laissé Chelsea et Manchester City s’imposer comme les deux clubs anglais de l’élite. Les Gunners reviennent de loin aujourd’hui, et se sont qualifiées pour leur 13ème quart de finale en 13 apparitions dans une compétition qu’elles ont déjà remportée en 2007.

La forme actuelle de l’équipe

Dans la course à sa propre succession, Arsenal vient de perdre des points précieux contre Manchester City (2-1, début février), laissant le club mancunien prendre le large en tête du classement de la Women’s Super League. Elles ont aussi cédé des points à leur rival londonien, Chelsea en début d’année (4-1), qui s’est emparé de sa deuxième place, conservant une avance de trois points. En dehors de ces accidents de parcours, Arsenal n’a enregistré que des victoires, soutenu par un nombre record de fans en Angleterre, mais ne peut plus se permettre de faux pas pour accéder au top 2 qualificatif en Ligue des Champions.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Arsenal Women (@arsenalwfc) on

Les joueuses à surveiller

Le PSG devra se méfier de la créativité de la milieu de terrain Danielle Van de Donk, qui apporte du rythme et de l’imprévisibilité à l’entre-jeu des Gunners. Sa compatriote en sélection nationale des Pays-Bas, Vivianne Miedema, est une véritable machine à buts et sera l’élément à absolument museler. La Néerlandaise fait partie des meilleurs attaquantes du monde, avec un total impressionnant de 26 buts en 18 apparitions cette saison, dont 10 en Ligue des Champions. Pour couronner le tout, Arsenal s’est récemment renforcé avec l’Australienne Caitlin Foord. Il n’a fallu que quelques minutes à l’attaquante pour trouver le chemin des filets, marquant dès ses premières minutes sous les couleurs du maillot mythique des Gunners (victoire 2-0 contre Lewes en FA Cup).

La dernière confrontation

Les Parisiennes et Londoniennes ne se sont encore jamais rencontrées en Ligue des Champions. Leur seule opposition en match officiel était le 12 août 2018 à l’occasion d’une rencontre amicale qui s’est terminée sur un score nul 2-2. Le prochain défi entre les deux équipes risque d’être intense et très animé offensivement.
Les deux clubs français seront sur le devant de la scène européenne juste après la trêve internationale. Lyon recevra le Bayern Munich le 25 mars à 18 heures alors que le PSG sera en déplacement chez Arsenal le même jour à 20h30. Le matchs retour est prévu le 1er avril à 20 heures.

Toute l'équipe du blog a collaboré à la rédaction de ce dossier, afin de vous fournir leur point de vue et ressenti. PKFoot est (aussi) une grande et belle équipe !

... à lire dans Football féminin

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour