Restons connectés

Mariléia Dos Santos, la Pelé du football féminin

Football féminin

Mariléia Dos Santos, la Pelé du football féminin

Le Brésil, un des pays fondateurs du football, n’aura pas formé qu’un style de jeu et  des légendes du football masculin mais également des étoiles du football féminin. A l’approche des Jeux Olympiques de Rio, retour sur l’une des figures de la Seleção féminine, celle qui marqua plus de buts que le Roi Pelé et que l’on surnomma Michael Jackson.

Mariléia Dos Santos est l’une des plus grandes footballeuses de l’histoire du football féminin au Brésil. Surnommée « la reine du football » en hommage au roi de la Pop ou encore « la Pelé du football féminin », elle aura marqué 1574 buts dans toute sa carrière, plus que l’autre légende du football brésilien, Pelé. L’International Federation of Football History & Statistics (IFFHS) la considère comme la troisième meilleure footballeuse d’Amérique du Sud au XXe siècle.

Michael Jackson nait à Valença, petite province de Rio de Janeiro où elle fera ses premières passes avec un ballon rond avec son père et ses frères, joueurs professionnels. La cadette née d’une famille de 11 enfants fut l’une des joueuses pionnières à inaugurer les grandes compétitions féminines, en ayant fait partie de l’équipe nationale de football féminin du Brésil durant 12 années et ayant participé à deux Coupes du Monde (dont la première Coupe du Monde féminine organisé par la FIFA en 1991 et aux JO 1996). La Brésilienne, qui a commencé sa carrière à l’âge de 20 ans, a brillé sur les pelouses du pays dans les années 1980 et 1990. Après avoir remporté l’une des premières coupes des sélections des jeunes féminines de Sao Paulo en 1983 avec son équipe de Tupy des Santa Catarina, elle intégra l’Esporte Clube de Radar à Rio ou elle inscrit 800 buts en six ans avec le club.

Quand je vivais avec mes frères et sœurs je ne pensais qu’à jouer avec mes frères. C’est comme cela que j’ai commencé ma carrière.

C’est sous les couleurs de l’équipe du Radar que son surnom de Michael Jackson lui sera d’ailleurs attribué par Luciano do Valle, commentateur et journaliste bien connu au Brésil spécialiste de l’équipe du Radar, qui lui a donné ce nom en hommage à l’artiste qui connaissait un succès grandissant, tout comme la jeune joueuse.

Une des premières femmes en équipe nationale

Si Michael Jackson aura apporté sa pièce à l’édifice du football brésilien, devenant une des actrices principales du football féminin au Brésil. C’est dans les années 90 que la joueuse professionnelle fut aussi l’une des premières femmes à intégrer la première équipe nationale formée en 1988. Au cours de sa carrière, elle participa également à la Coupe du Monde 95 en Suède. En 1996, elle finit par être transféré au club italien du Torino ou elle disputa un seul championnat de série A sans finir championne. Elle reprit le chemin des terrains brésiliens en 1997 et jouera dans plusieurs clubs locaux, pour les Corinthians, Vasco de Gama mais encore pour le Santos FC, toujours sur les traces du Roi Pelé.

Dans sa carrière, elle a inscrit un total de 1574 buts (1567 buts selon plusieurs sources) avant de raccrocher les crampons en 2009 pour rejoindre le Ministère du Sport comme Coordinatrice général du football féminin professionnel au Brésil où elle luttera pour que le football féminin soit reconnu et prenne une plus grande place dans le pays.

Dans ma génération, il était difficile de jouer à cause des interdictions. Heureusement, cela a maintenant changé et nous allons vers un football féminin organisé et c’est précisément l’une des choses sur lesquelles je veux travailler et représenter.

Parmi les légendes du football, le nom de Michael Jackson résonnera sans doute comme la preuve que le football féminin a le même éclat sur les pelouses que le football masculin.

Journaliste en herbe mais surtout grande passionnée de football. Originaire de la région parisienne en escale à Toulouse pour mes études, je place toute mon énergie afin de pouvoir transmettre et partager les émotions que peuvent me transmettre le ballon rond.

... à lire dans Football féminin

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Dernier tutoriel

Devenez rédacteur sur le blog foot PKFoot.com
Retour