Le football reprend ses droits à Alep

Depuis presque cinq années, le avait disparu de la ville d’. Pour la première fois depuis la prise de la ville, les habitants ont eu l’occasion d’assister à un match ce week-end.

Le conflit en Syrie a éclaté en 2011 entre l’armée syrienne et les forces rebelles. Les rebelles syriens se sont emparés de la partie est de la ville d’Alep en 2012, provoquant une division de la ville. La partie ouest était tenue par le régime et l’autre était contrôlée par les insurgés. Sous les bombes, la pratique du football est devenue impossible. De plus, la ligue syrienne de football avait été suspendue dès le début du conflit. Malgré cette décision, les matchs avaient tout de même repris en 2012 à l’échelle locale.

Depuis un mois, le gouvernement syrien a repris le contrôle total de la ville d’Alep Est après une énième offensive. Ce samedi 28 janvier 2017, le football a repris ses droits avec une première rencontre qui opposait deux équipes locales : Al-Ittihad face à son rival Hurriya. Comptant pour la 6ème journée du championnat national, les joueurs de Al-Ittihad, sur leur terrain, se sont imposés 2 buts à 1. Ils ont permis à leurs supporters de penser à autre chose que la guerre durant 90 minutes.

Le football reprend ses droits à Alep

Dans un stade endommagé par les bombardements, ces joueurs syriens ont bravé le froid pour disputer ce match sous les encouragements des habitants d’Alep.

Les seuls éléments marquant la division du pays : une grande banderole montrant le président syrien Bachar al-Assad et la police anti-émeute. Cliquer pour tweeter

Dans une belle atmosphère, les supporters de chaque club ont eu l’occasion d’entonner de nombreux chants au son des tambours tout en agitant les couleurs de leur équipe respective. Jusqu’alors, Al-Ittihad devait jouer dans d’autres régions du pays par mesure de sécurité. « Nous commencions à désespérer car aucun match n’avait lieu à Alep », raconte Ghassan Mahmoud. Un autre supporter ajoute : « Maintenant que la sécurité est de retour, nous espérons que les supporters du club reviendront progressivement dans les gradins ».

Le football reprend ses droits à Alep

Omar Hamidi, joueur d’Ittihad déclare : « après 5 ans, il m’est impossible de vous dire comment je me sens après ce retour sur le terrain. Mon coeur bat tellement vite ! »

Firas Al-Ahmad, joueur de Hurriya, estime que le long voyage depuis la ville côtière de Lattaquié, où évoluait son équipe cette saison, avait influencé leur performance. Toutefois, il était très heureux d’être de retour chez lui, dans sa ville : « nous avons le droit de jouer à Alep et nous jouons mieux à Alep. Quand nous jouons sur notre terrain devant nos fans, nos performances sont meilleures ».

Le retour du football à Alep est susceptible de faciliter les problèmes organisationnels de la ligue de football. Elle n’était en mesure d’organiser des matchs que dans deux grandes villes du pays : Damas & Lattaquié, deux villes contrôlées par le régime de Bachar al-Assad.

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter