Restons connectés

PKFoot

Calendrier de l’Avent #15 : Florent Malouda

Récits

Calendrier de l’Avent #15 : Florent Malouda

En attendant Noël, PKFoot vous propose de (re)découvrir un joueur par jour, selon le même principe que le calendrier de l’Avent. Aujourd’hui c’est au tour de , le plus guyanais des bleus. 

De Châteauroux à la Ligue des Champions

Florent Malouda est né et a grandi à Cayenne, en Guyane Française. Là bas, ça parait plus difficile de percer dans le foot, en tout cas, par rapport à la métropole. Un jour, un certain Victor Zvunka, ancien joueur de l’OM mais surtout un entraîneur qui a fait son chemin sur différents bancs de 2e division (Ligue 2 à l’époque), le repère et décide de l’emmener avec lui en métropole. C’est donc du côté de la Berrichonne de Châteauroux qu’il atterri, au centre de formation. Club qui lui donnera sa chance en équipe première, à peine agé de 17 ans.

Un vrai joueur de couloir

Sa carrière professionnelle lancée, il fallait maintenant s’imposer comme titulaire. A Châteauroux ou ailleurs. Et Malouda a ensuite poursuivit sa carrière à Guingamp où il évolua surtout au poste d’arrière gauche au début. C’est là-bas qu’il a rencontré et lié une véritable complicité avec un certain Didier Drogba et monta d’un cran au milieu de terrain.
Et c’est à ce poste que Flo’ a pris une autre dimension. Il a rejoint l’ogre Lyonnais en 2003, club qui l’a révélé au grand public français, jusqu’à lui ouvrir la porte de l’équipe de France.

C’est à cette époque que le Guyanais remporte ces premiers titres (même si il est également champion de D2 avec Châteauroux) car il a gagné 4 titres de champion de France (on vous épargne les Trophées des Champions).

En 2007 il cloture son aventure lyonnaise par un titre de meilleur joueur de Ligue 1 (UNFP) ce qui va le conduire à Chelsea.

Le retour du duo Malouda – Drogba

Suite à ces années lyonnaise, le guyannais s’est envolé de l’autre côté de la Manche, vers Chelsea. C’est là que le joueur va prendre une dimension internationale. Au sein du club londonien, il a retrouvé un ancien compère, un certain Didier Drogba. Sous ces couleurs « blues », Malouda remporta la, tant convoitée, Ligue des Champions, en 2012. Mais également le championnat anglais ainsi que 3 cups !

Mais son histoire avec Chelsea s’est mal terminée, car à l’arrivée de l’entraineur Di Matteo, ce dernier a envoyé Malouda en réserve.
Après cet épisode, le français va connaitre un fin de carrière mitigée, enchaînant les clubs de Trabzonspor, Metz puis des championnats plus exotique car il a joué en Inde, en Egypte ou encore au Luxembourg.

Florent Malouda restera un joueur français ayant porté le maillot bleu à 80 reprises (souvent avec le numéro 15) et il a même la particularité d’avoir aussi évolué avec une autre sélection, la Guyane. L’an dernier, il a participé à la Gold Cup avec la sélection de la Guyane. Ce qui a coûté une défaite sur tapis vert à son île natale. On rigole pas avec la Fifa.

Né ballon au pied tel Olivier Atton, mais sans son talent footbalistique, j'ai décidé de me consacrer à cette grande religion qu'est le football. Fidèle au poste (de télé) devant la messe chaque dimanche matin à 11h chantant la marseillaise.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour