Restons connectés

Calendrier de l’Avent #3: Roberto Carlos, la patate brésilienne

Récits

Calendrier de l’Avent #3: Roberto Carlos, la patate brésilienne

L’arrière latéral n’est pas le poste le plus bankable du foot et très peu de joueurs arrivent à devenir des stars mondiales à ce poste. C’est le cas de .

Le numéro 3 du Real Madrid (1996-2007) a marqué de nombreux buts mémorables, dont évidemment le fameux coup franc du tournoi de France avant la coupe du monde 98 : sur la vue de derrière on voit le Brésilien (numéro 6 en sélection) faire ses petits pas avant de se lancer dans une longue course d’élan pour décrocher une frappe incroyable de l’extérieur du gauche qui contourne le mur français par la droite avant de revenir se loger au ras du poteau, laissant un Fabien Barthez médusé sur place.

Tonique, rapide et puissant, le petit défenseur impressionnait dans son couloir et se distinguait donc par ses frappes spectaculaires (près de 10 buts par saison toutes compétitions confondues). Roberto Carlos peut aussi revendiquer un palmarès impressionnant (Coupe du monde 2002, 3 LDC  et 4 Liga notamment). Pour les Français, c’est aussi lui qui a offert un des plus beaux buts de l’histoire des finales européennes en s’arrachant pour centrer et servir Zinedine Zidane contre Leverkusen en 2002. Pour les joueurs de PES, c’est aussi une légende sous le nom de Roberto Larcos.

Passionné de football, j'adore analyser et décortiquer le milieu du ballon rond (stratégie des clubs, tactiques des entraîneurs, performances des joueurs...) en essayant d'apporter un regard décalé et en provocant le débat.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour