Restons connectés

Pourquoi les joueurs de football crachent sur le terrain ?

Récits

Pourquoi les joueurs de football crachent sur le terrain ?

Tacle à la gorge, retourné acrobatique, hocus pocus, et coup du sombrero, les gestes impressionnants du football sont nombreux et ne manquent pas de s’illustrer sur toutes les pelouses du monde. Mais un geste bien plus anodin et discret va attirer notre regard aujourd’hui : le crachat des footballeurs.

Véritable geste de provocation, injure pour certains, réflexe normal pour d’autres, le crachat du footballeur est bien souvent au centre des polémiques de bien des médias désireux de faire couler de l’encre. Mais de manière bien plus simple, le crachat fait partie du Starter Pack du footeux et a une explication bien plus logique et éloignée de toutes les autres raisons que l’on pourrait imaginer d’emblée.

Bien entendu, je parle du cas normal, celui qui concerne tous les footballeurs, pas des pétages de plombs individuels comme ceux auxquels nous avons pu assister avec Diego Costa qui a directement touché l’arbitre ou plus récemment Marko Arnautovic qui s’était illustré en touchant Kenny Tête en plein visage.

Ce qui nous intéresse, c’est de savoir pourquoi des footballeurs sentent un besoin de cracher aux yeux de tous, sans la moindre gêne. Simple manque d’éducation, ou explication scientifique ? En effet, l’activité physique agît sur le rythme cardiaque en l’accélérant, ce qui a généralement pour conséquence de rendre la salive moins fluide et plus gluante, ce qui gênerait bon nombre de sportifs. Cette augmentation du rythme cardiaque agît aussi sur la production du mucus, étant donné que le débit respiratoire devient plus important, créant une quantité de mucus plus importante dans les bronches. Le joueur doit évacuer tout ça, sans oublier que ce mucus contient des bactéries et de la poussière présents dans l’air que le sportif respire.

Une explication en somme toute logique. Mais pourquoi les autres sportifs ne font pas de même dans des sports comme le handball ou la natation ? La raison de tout cela est plutôt psychologique, les gradins et les supporters sont beaucoup plus proches des sportifs dans ces sports-là, rendant le crachat beaucoup plus gênant que sur un grand terrain de foot avec 22 joueurs. Ces terrains de jeu sont aussi en intérieur sur des surfaces non-naturelles, renvoyant une image de non-respect des installations faites par la main de l’homme en cas de crachat. Cela peut créer un blocage chez pas mal de personne se retrouvant donc incapables de cracher en pleine partie.

Au final, tant que ce n’est pas intentionnel et avec la volonté de manquer de respect au corps arbitral ou à toutes autres personnes sur le terrain, le crachat se révèle être un mécanisme naturel pour évacuer le surplus de salive et de mucus accumulés au cours de l’effort. Rien de scandaleux, de dramatique, ou de dégoûtant, contrairement à bon nombre d’idées reçues.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour