Restons connectés

Pourquoi le FC Porto arbore t-il l’inscription « Invicta » sur son blason ?

Autres championnats

Pourquoi le FC Porto arbore t-il l’inscription « Invicta » sur son blason ?

Le FC Porto, de par son palmarès, a su marquer l’histoire du football mondial. Le club compte sept coupes internationales dont la prestigieuse C1 remportée deux fois, en 1987 et 2004. Mais le FCP ne doit pas cette inscription à ses nombreuses victoires. Comme toute grande cité qui se respecte, Porto arbore fièrement son passé, qui lui non plus n’est pas des moindres.

Pourquoi le FC Porto arbore t-il l'inscription « Invicta » sur son blason ?Nous sommes au 19e siècle, le Portugal plonge en pleine guerre civile. Les Absolutistes, appelés notamment « Miguelistes » fidèles au roi Michel 1er du Portugal depuis 1826 et l’usurpation du trône au dépend de sa nièce et fiancée Marie II entrent en conflit avec les Libéralistes, eux menés par son frère et le père de celle-ci, Pierre IV du Portugal, qui dès 1832 envahit le pays depuis les Açores pour revendiquer la couronne destinée à sa fille. Les Libéralistes se sont implantés entre temps dans certains milieux suite à l’influence napoléonienne et plusieurs conflits anti-libéraux seront menés jusqu’à Porto dès 1832, où les Absolutistes y prendront siège. C’est le siège de Porto.

Celui-ci durera une année entière, jusqu’en août 1833. Porto ne sera jamais prise par les Absolutistes fidèles au roi et y verra même la victoire finale des Libéralistes menés par les troupes de Marie II et Pierre IV du Portugal, surnommé après les événements « O libertador ». Michel 1er, en tant qu’usurpateur de la couronne, fut exilé en Autriche. Pierre IV quand à lui, mourra peu de temps après d’une tuberculose en 1834, laissant sa fille Marie régner sur le Portugal. C’est cette résistance héroïque qui donnera au Portugal la victoire historique de la cause libérale, et à Porto l’une des plus belles pages de son histoire ainsi que le surnom de « Cidade Invicta ».

Le FC Porto reprendra donc le surnom historique de sa ville – assiégée une année entière mais jamais vaincue –  pour le retranscrire sur son blason dès le 26 octobre 1922, date à laquelle Augusto Baptista Ferreira, graphiste à ses heures mais surtout joueur du FCP, décidera de redessiner le blason du club, un peu vieillot pour en faire celui qu’on connaît et d’y incorporer l’inscription chère aux Tripeiros : « Invicta ».

Né à Amiens mais portista de père en fils, nissart d'adoption et éternel adepte du Quaresmatisme.

... à lire dans Autres championnats

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour