Une maison close comme sponsor sur les maillots d’une équipe féminine

Si tu as déjà eu l’occasion de faire un trajet en voiture depuis la France vers l’Espagne, tu es forcément passé par La Jonquera, à la frontière Espagnole. Cette ville connait beaucoup de tourisme pour ces grands supermarchés défiant toute concurrence. Mais la réputation de la Jonquera se situe aussi au niveau de ses maisons closes.

Là où cela nous intéresse, c’est quand un club de football féminin arbore le logo d’un club de la Jonquera en plein milieu de son maillot. Troublant non ?

Le plus grand bordel d’Europe. Cliquer pour tweeter

Fin mars, lors d’un match, l’équipe féminine du FC Pollestres, petite commune située au sud de Perpignan, affichait un nouveau sponsor sur son maillot. Le logo du Club Paradise, une maison close espagnole située dans la ville frontalière de La Jonquera et qui se présente comme « le plus grand bordel d’Europe ».
Un sponsor qui n’est pas du goût de la collectivité, qui accueille, hasard du calendrier, les Semaines des droits des Femmes, jusqu’au 6 avril, avec des conférences-débat, des expositions, des projections, et de nombreuses actions de sensibilisation.

Du côté du FC Pollestres, par contre, on ne comprend pas cette polémique. Alain Clément, président du club a fait part de son étonnement : « Il s’agit d’un jeu de maillots qu’un des gérants du Paradise nous a offert il y a deux, trois ans. Nous n’avions ce week-end pas d’autre possibilité que de jouer avec ce maillot. Cela n’a aucunement posé de problèmes aux filles ».

Ces maillots étaient prédestinés à l’équipe masculine initialement. Ils ont peut être préféré d’autres avantages (en nature) du sponsor ? On n’a rien dit ;)

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter