Restons connectés

PKFoot

Le jour où Cruyff a joué au PSG

Récits

Le jour où Cruyff a joué au PSG

Cette semaine, 2 clubs vont jouer leur place pour une finale de Ligue des Champions : l’Ajax d’Amsterdam et le FC Barcelone. 

Les vrais passionnés de football le savent, une finale entre ces 2 clubs serait très spéciale, en raison de l’histoire qu’ils partagent avec un homme : Johan Cruyff. La légende néerlandaise a profondément marqué les 2 clubs. Passé par les 2 clubs en tant que joueur puis entraîneur, il y a laissé une marque indélébile, et l’Ajax l’aurait rendu fier cette saison, au vue de la qualité de jeu proposée. C’est l’occasion pour nous de revenir sur le jour particulier ou le « Hollandais volant » a enfilé le maillot d’un club bien connu : le Paris Saint Germain.

Une rencontre qui a fait la différence

Bien avant l’ère QSI, c’est en 1975 que Cruyff va porter les couleurs du PSG, le temps de 2 petits matchs. En effet, alors qu’il assistait à un évènement Adidas, Cruyff tombe nez à nez avec un certain Daniel Hechter. Il ne s’agit ni plus ni moins que le président du Paris Saint Germain, mais également un célèbre couturier, qui avait designé l’une des tenues que Cruyff portait ce jour là. Les 2 hommes discutent brièvement, et deviennent amis au fil du temps. Quelque mois plus tard, Hechter lui propose de venir renforcer les rangs du PSG, le temps d’un petit tournoi estival, invitation à laquelle Cruyff répondra favorablement. Mais Johan Cruyff ne sera pas le seul joueur invité à ce tournoi de Paris : Dragan Dzajic, le capitaine de la Yougoslavie, est aussi de la partie.

Un dieu au milieu des mortels

Le vestiaire du PSG n’est alors composé que de joueurs « lambda », le club ayant été crée 5 ans auparavant, qui allaient se retrouver dans la même équipe que 2 des plus grands joueurs de l’époque. Certains joueurs, comme Jean-Marc Pilorget, ancien défenseur Parisien se souvient «  Je venais d’arriver dans le groupe pro, j’étais jeune, je suis allé directement demander à Cruyff un autographe ». Une sacrée entrée dans le monde pro.

Le jour où Cruyff a joué au PSG

Cruyff et ses coéquipiers temporaires

Le premier match de ce tournoi se joue face au Sporting Portugal. Le hollandais affiche toute sa classe et ne tarde pas à se montrer décisif : après 5 minutes de jeu, sur un centre bien amené, cruyff délivre une balle de but dans la surface, concrétisée par Renaut.

Le jour où Cruyff a joué au PSG

Dogliani attaquant du PSG, Just Fontaine entraîneur du PSG et Cruyff, Parisien d’une semaine.

L’entraîneur de l’époque, Just Fontaine, meilleur buteur de l’histoire sur une coupe du monde, est admiratif : « Je lui ai dit « jouez comme vous voulez, où vous voulez. » Je n’ai même pas osé le tutoyer ». Le hollandais place ses coéquipiers sur le terrain, et réclame tous les ballons. S’il ne marque pas durant ce match, il réalise une performance de haut niveau et permet au PSG de s’imposer 3-1, ce qui leur permet d’accéder à la finale contre le FC Valence. Avec une affluence de 40 000 personnes, le match s’annonce passionnant, l’attraction Cruyff prolongeant son aventure avec le PSG pour un match supplémentaire. Néanmoins, la légende hollandaise va rapidement déchanter durant ce match, au cours du quel il n’arrivera pas à hausser son niveau de jeu. La réaction parisienne ne se fait pas attendre, et Cruyff se fait siffler à chaque touche de balle, et le PSG s’incline 1-0.

Si le Prince d’Amsterdam n’a pas pu étaler sa classe sur la pelouse, il l’a très bien fait par la suite devant les médias.

« Je suis désolé, je suis fatigué car j’ai connu une saison difficile. Il y a un mois j’ai même dû m’aliter. Je n’avais pas assez d’entraînement et je n’ai tenu qu’un match. » déclare-t-il

Cruyff quittera la capitale Française après une soirée à l’hôtel Concorde La Fayette, Cruyff repartira en Catalogne, après ce drôle de passage peu connu par les supporters Parisiens eux-mêmes.

 

Né dans la ville qui détient la seule Ligue des Champions française, ma passion pour le foot ne connaît pas de limite. Adepte du beau jeu et des roulettes, je sais aussi apprécier les choses simples, comme un coup-franc de Messi par exemple.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour