Le FC Lampedusa St-Pauli, club des réfugiés

Les faits divers pullulent dans le monde du football. Si en ce moment, c’est Hatem Ben Arfa qui est la tête d’affiche des médias depuis sa tribune, d’autres histoires sont tout aussi intéressantes. La dernière nous amène en Allemagne, ou un club de foot très singulier a vu le jour.

Il y a quelques mois de cela, les journaux du monde entier parlaient de l’immigration massives des réfugiés en Europe. On se retrouve ici dans le pays de Kaiser Frank pour assister à quelque chose d’assez unique : la création d’un club de foot localisé à Hambourg et composé principalement de réfugiés.

Une chose qui semblait plutôt inévitable lorsque l’on fait attention à quelques chiffres assez évocateurs et explicites de la situation. Durant l’année de 2015, l’Allemagne a enregistré environ 1 000 000 de demandes d’asiles, et durant l’été de cette même année 2015, c’est approximativement 1 000 réfugiés par jour qui arrivaient à Hambourg.

Le FC Lampedusa St-Pauli, club des réfugiés

Le FC Lampedusa Sankt-Pauli est composé de réfugiés qui proviennent essentiellement, comme son nom l’indique, de Lampedusa, cette île italienne qui acceptait de les héberger jusqu’au moment où les subventions de l’Union Européenne prévues à cet effet ont été épuisées. 300 de ces personnes ont rejoint la ville d’Hambourg, et c’est leur projet de club de foot qui a touché le très populaire FC Sankt-Pauli. Ce dernier a pris l’initiative de les aider en les intégrant directement à leur structure sportive, et leur assurant l’appui matériel  nécessaire (crampons, maillots, chaussettes, ballons, terrains d’entraînements), ainsi qu’un encadrement pour qu’ils puissent jouer en toute quiétude.

Le club est constitué des personnes de tous âges mais surtout des jeunes entre 15 et 18 ans. Le but de ce club est de permettre aux joueurs de penser à autre chose que le stress permanent de devoir mettre ses papiers en règle. Surtout qu’en Allemagne et plus qu’ailleurs, un climat assez hostile s’est installé entre les réfugiés et la population allemande depuis les histoires de faits divers dont tout le monde a eu écho. Espérons que cela puisse apaiser les choses.

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter