Restons connectés

PKFoot

Lecture à l’attention de tous les accros du #mercato

Récits

Lecture à l’attention de tous les accros du #mercato

Le mercato. La période de l’année où la rumeur ne dort jamais. Rumeur, rumeur… Rien qu’à l’entente de ce mot, certains frémissent de joie à l’idée de débats enflammés, d’autres crient au scandale du pouvoir de l’argent, tandis que les agents de joueurs se frottent les mains et rechargent leurs dix iPhones 5 toutes les trois heures. C’est une période qui intéresse beaucoup les sponsors également, par exemple, la rumeur que le géant de l’industrie des jeux d’argent bwin serait intéressé par un nouveau contrat de sponsoring dans le monde du football, de quoi donner les moyens pendant le mercato !

Chaque jour, un nombre incroyable de joueurs sont envoyés dans toute l’Europe du football par un tabloïd anglais, un journal rose italien, ou une radio catalane. Il y en a tellement que toutes les recenser prendrait des heures. Et plus encore aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, où une simple annonce d’une centaine de caractère peut être amplifiée, déformée et relayée par n’importe qui. Et là, c’est le buzz assuré et du pain béni pour les médias qui, une fois les championnats finis, espèrent vendre leurs papiers et augmenter leurs audiences en faisant des annonces tapageuses, basées sur des enquête plus ou moins poussées  c’est selon.

Un mercato sur les chapeaux de roues !

A l’heure qu’il est, on peut déjà dire que ce mercato estival va être agité dans toute l’Europe, tant sur le pré que sur le banc de touche. Pas mal de gros mouvements ont été déjà annoncés (Gotze au Bayern, au Barça, Guardiola au Bayern ou Benitez à Naples) et, d’un point vue français (ou pas) l’arrivée de Monaco en Ligue 1 remue sacrément le petite monde du ballon rond. A coup de millions d’euros, le club de la Principauté s’est déjà offert et James Rodriguez du FC Porto, Falcao de l’Atletico Madrid et serait sur le point de faire signer Victor Valdès. Sur ce point précis, admettons que les rumeurs n’ont pas trop eu le temps d’enfler sur le Rocher, tant la rapidité de Rybolovlev à sortir le chéquier a été exemplaire ! Certes, Falcao avait un temps été annoncé comme partant vers Chelsea avec l’ami José Mourinho, mais dès que l’information sur Monaco est sortie, la piste a de suite été sérieuse et fondée, jusqu’à aboutir ?

De par son statut de « nouveau riche », l’AS Monaco va obligatoirement être LE club au cœur de folles rumeurs durant les semaines qui viennent, au même titre que le PSG les deux dernières saisons. D’autres clubs incontournables en Europe vont être très actifs cette année (Juve, Real, Chelsea, Bayern  ou encore Paris), mais le club du Prince Albert est le petit nouveau dans cette cour des grands. Et bien souvent, quand il y a un petit nouveau, toute la classe le regarde avec de grands yeux. Surtout quand il est bien habillé et qu’il habite les beaux quartiers. En quelques heures, les noms de Kompany, Carvalho, Mandanda, Ruffier, Coentrao, Tevez, ou encore Di Maria, pour ne citer qu’eux, ont été accolés à celui de Monaco. Evidemment, il y a à prendre et à laisser dans la liste de course, mais tout le monde en parle dans la sphère footballistique et cela fait bien souvent monter les tarifs et les salaires des joueurs à l’arrivée, sans oublier la commission des agents. Signalons au passage le beau travail de sape qu’effectue les agents de joueurs, et en particulier Jorge Mendes, le numéro un mondial de la profession.

Lecture à l'attention de tous les accros du #mercato

Si le site officiel de l’AS Monaco le dit…

Jorge Mendes, sélectionneur officiel de Monaco

Dans les rumeurs qui circulent, la plupart du temps, les joueurs, ne savent rien. Du moins, c’est qu’ils disent. Et les agents, les directeurs sportifs et journalistes, eux, jouent ensemble un jeu de poker menteur pour tenter de parvenir à leurs buts. Les directeurs sportifs veulent bien reconnaître que tel joueur les intéresse, l’agent dit que oui, son téléphone a bien sonné mais que rien n’est fait, tandis que le journaliste se plaît à dire qu’il sait tout ou presque dans cette cacophonie ambiante.

Ah ce mercato estival où tout est possible. Enfin… pour qui paye ! Un coup, c’est Cristiano Ronaldo qui est annoncé à Paris pour 100 millions d’euros et deux jours plus tard, le voilà remplacé par Wayne Rooney pour 120 millions ou encore Edinson Cavani. Un jour Neymar passe sa visite médicale au Real, le lendemain il est transféré au Barça pour une somme variant selon les plaisirs de 30 à 100 millions d’euros.

Comment alors se retrouver dans cette foire aux bipèdes quand tout le monde est annoncé tout le temps dans les grands clubs alors qu’en vérité, (presque) personne ne sait jamais rien ? Vaste escroquerie ou rêve permanent que ce mercato ? Chaque fanatique de foot a sa propre vision des choses sur la question. L’un ignore ces rumeurs, l’autre s’en nourri,  mais quoiqu’il pense, le footeux sait très bien que ce sont tout de même derrière ces rumeurs que se dessinent les contours de son équipe fétiche.

Alors Cristiano au Lusitanos Créteil, ça se fait ou pas ?

N'ayant pas la "caisse" pour faire carrière, j'ai vite décidé d'être un vrai suiveur de l'actu foot. Pas de championnat de prédilection, je m'intéresse aux clubs à forte identité et au monde des tribunes. Le foot business et l'économie éveillent mes sens de plus en plus. Le coeur rouge et bleu, ma vie n'est pas plus la même depuis un certain plan L. Fini les tribunes, c'est désormais en passionné trentenaire que je décortique le milieu du foot.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour