Restons connectés

Les tragédies du football Ep. 3 : Valley Parade 1985

Récits

Les tragédies du football Ep. 3 : Valley Parade 1985

Suite de notre tour des catastrophes autour du football, comme pour chasser le malin en vue de la Coupe du monde. Encore une fois, 1985 est une année tragique pour le football mondial avec l’incendie de Valley Parade.

Le samedi 11 mai 1985 est un jour de fête pour la ville de Bradford et son club de football de Bradford City AFC : les supporters des Bantams célèbrent en effet la montée en D2 de Bradford City, qui une semaine plus tôt a entériné sa promotion en D2 en allant s’imposer 2-0 sur le terrain de Bolton, raflant par la même occasion le titre de champion de D3. Pour la première fois depuis 1937, Bradford jouera en deuxième division anglaise, véritable réussite pour le club. Le 11 mai 1985, c’est un Bradford City déjà sacré qui reçoit Lincoln City au Valley Parade pour une affiche qui se joue à guichets fermés, dans une ambiance de fête. 11 000 supporters sont présents au Valley Parade, alors que ce stade, vétuste et dont les normes de sécurité ne sont pas forcément une priorité, ne peut accueillir en moyenne que 6 000 spectateurs. Au coup d’envoi de la rencontre, à 15h, tous les supporters sont massés dans les tribunes. Pour éviter les flux de supporters et les resquilleurs, le service de sécurité décide de verrouiller les portes de tribunes, y compris les issues de secours.

Les tragédies du football Ep. 3 : Valley Parade 1985

Alors que sur le terrain, les deux équipes se neutralisent et que le score est de 0-0, à 15h43, un mégot de cigarette, tombé sous la vieille tribune latérale en bois, enflamme les nombreux déchets accumulés au fil des années. Un incendie se déclare. La menace n’est pas prise au sérieux par les policiers, qui croient à une plaisanterie, d’autant plus qu’aucune information n’est donnée par la sono du stade, qui s’avère en fait être défaillante. Pourtant, le danger est bien réel.

Attention, certaines images sont choquantes (4’20…)

Les flammes sont bien visibles, le feu s’étend rapidement, alors que le stade n’est pas pourvu d’extincteurs. Les sorties étant cadenassées, les supporteurs se retrouvent pris au piège. Rapidement, une bousculade se créé. Poussées par un vent violent, les flammes gagnent la tribune principale et à 15h46, seulement 3 minutes après le début de l’incendie, l’embrasement est généralisé. La plupart des spectateurs parviennent à se réfugier sur le terrain en escaladant les barrières situées au bas de la tribune, mais d’autres sont pris au piège des gradins brûlants qui s’effondrent, malgré les efforts de la police, des pompiers, et d’autres spectateurs, tandis que ceux qui tentent de fuir par es issues de secours à l’arrière de la tribune trouvent des issues verrouillées et se retrouvent enveloppées par un épais nuage de fumée.

Les tragédies du football Ep. 3 : Valley Parade 1985

Au total, l’incendie fait 56 morts, et plus de 200 blessés, le rêve se transforme en cauchemar, ce jour de fête deviendra un jour de deuil dans l’histoire de Bradford City, mais également dans l’histoire d’un pays tout entier traumatisé par cet évènement diffusé à la télévision. Quatre ans avant la tragédie de Hillsborough, cet incendie est décrit comme la pire catastrophe dans l’histoire du football britannique depuis le drame d’Ibrox Park à Glasgow en 1971, où 66 supporters avaient trouvé la mort suite à un mouvement de foule.

Depuis, les marches des stades sont toutes pleines, pour éviter que de grandes quantités de déchets ne s’amassent au pied des tribunes.

"Je n'ai pas besoin de trophée pour savoir que je suis le meilleur" : Zlatan Ibrahimovic, Jean Exilus, même philosophie.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour