Restons connectés

PKFoot

Calendrier de l’Avent #9 : Ronaldo, le Fenomeno

Récits

Calendrier de l’Avent #9 : Ronaldo, le Fenomeno

En attendant Noël, PKFoot vous propose de (re)découvrir un joueur par jour, selon le même principe que le calendrier de l’Avent. Aujourd’hui, place à Ronaldo, l’avant-centre qui a révolutionné son poste et son sport.

Le précurseur du numéro 9 moderne

Le football se joue à 11, depuis des décennies. Autant dire qu’il y a un nombre incalculable de joueurs qui ont participé à ce jeu merveilleux. Très peu ont marqué l’histoire, très peu sont ceux qui ont révolutionné le jeu, au point de dire qu’il y a un avant et un après. C’est le cas de Ronaldo. Le Brésilien, béni des Dieux, est arrivé comme une comète sur la planète football. Il sortait à peine de l’adolescence quand il a débarqué dans une Europe où tout était trop facile pour lui. Là où le buteur, numéro 9 dans le dos, était essentiellement un joueur de surface, lui a changé la donne, en prenant le ballon de loin, en alliant vitesse, technique et puissance pour marquer en solitaire, se substituant partiellement à toute notion collective. Il a ringardisé le jeu.

Des records, des buts, des titres : Ronaldo a eu tout ce que peut offrir son sport. Même si les puristes diront qu’il lui manque la Ligue des champions, le Brésilien a tellement tout gagné qu’on ne va pas s’amuser à énumérer ce qu’il a gagné. Car Ronaldo, c’était bien plus que ça. C’est le souvenir d’un joueur qui garde le sourire quoi qu’il arrive, voyant le football comme un jeu, comme l’enfant qu’il est resté. Avec le Brésil, ou ses différents clubs parmi lesquels le FC Barcelone, l’Inter Milan ou le Real Madrid, R9 a tout vécu, continuant à marquer avec régularité. Le pire dans tout ça ? Sans ses énormes blessures, il aurait été encore plus grand, probablement LE plus grand de tous les temps.

Nike peut lui dire merci

Si Ronaldo était aimé de tous, cela s’explique par son jeu spectaculaire et moderne, son sourire constant, mais aussi grâce… au marketing. Michael Jordan, autre égérie de Nike, lui avait dit qu’il était son équivalent dans le football. Il n’avait pas tort : Ronaldo a été le premier joueur mondialement connu à porter au plus haut la virgule de la multinationale, participant à des spots publicitaires légendaires, comme celui à l’aéroport avec la sélection brésilienne… qui reste presque aussi connu que les buts inscrits face à Valence et Compostelle !

Aujourd’hui, il semble impossible qu’un joueur arrive et révolutionne autant le football que Ronaldo. Si le numéro 10 est resté mythique, car porté par Pelé, Maradona, Zico, Zidane, et bien d’autres, le numéro 9 n’est pas en reste avec son merveilleux ambassadeur. Le Brésil a eu le Roi Pelé, mais aussi le Prince Ronaldo, qui ne laissait personne indifférent, et qui restera forcément dans toutes les mémoires. Et ça, c’est plus beau encore que tous les titres.

Amoureux du beau jeu, je suis un épicurien qui cherche avant tout à voir de beaux moments de football. Mon avis n’engage que moi.

... à lire dans Récits

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour