Le jour où Schweinsteiger a sauvé la vie d’un arbitre

Les footballeurs ont droit à des moments de pure classe, et cet exemple avec le milieu de terrain allemand en est un.

En 2011, alors que Bastian jouait encore à Munich, il fut particulièrement touché par la tentative de suicide d’un homme en noir, Babak Rafati. Alors qu’il devait arbitrer le match Cologne / Mayence, ce dernier est resté introuvable et a finalement été sauvé de justesse après avoir tenté l’irréparable. Rafati et Schweinsteiger se sont croisés plusieurs fois sur les terrains allemands.

Dépressif, l’arbitre a raconté ses premières pensées lors de son réveil à l’hôpital : « Je me suis réveillé. C’était un moment terrible. Je ne pensais qu’à une chose : planifier ma prochaine tentative et finir le travail correctement. Personne de la Fédération n’a pris contact avec moi. Seuls d’autres arbitres fidèles ont pris de mes nouvelles. Et . Il n’avait aucun intérêt à faire ça, car il savait très bien que je n’arbitrerais plus après un tel acte. C’était un geste incroyable de sa part. La dépression est quelque chose de tabou dans le football. » Rafati avait en effet été élu « pire arbitre de Bundesliga« , comme il est devenu banal de taper sur les maîtres du jeu.

Monsieur Rafati, les gens font souvent des erreurs dans la vie, mais nous devons revenir encore plus forts ensuite. Je vous souhaite le meilleur.
La lettre de Bastian Schweinsteiger à Rafati
Cliquer pour tweeter

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter