Les séjours linguistiques ont le vent en poupe chez les fans de football

Certains fans de football voient les vacances d’été comme une parenthèse sportive propice aux meilleurs mouvements de joueurs. D’autres profitent de l’occasion pour allier utile et agréable. Les séjours linguistiques et sportifs connaissent un véritable boum depuis une dizaine d’années.

L’UNOSEL (association loi 1901 qui regroupe des organisateurs de séjours et stages linguistiques et éducatifs ou écoles de langues sélectionnés sur leur niveau de qualité) avait déjà pointé du doigt une explosion de la demande, au rythme de près de 12%/an chez les adultes et de 3% chez les juniors. Reste que cette dernière catégorie a déjà l’habitude de multiplier ces séjours estivaux.

Qu’est-ce qu’un séjour linguistique et sportif ?

De nombreux organismes proposent un concept plus évolué que les simples colonies de vacances. Sur fond d’expérience humaine, les jeunes peuvent améliorer une langue étrangère dans un contexte moins scolaire, tourné sur l’opérationnel, tout en pratiquant leur sport préféré. Pour ajouter à l’immersion, ces séjours ont lieu principalement à l’étranger, au contact d’autres nationalités aussi présentes dans le même but.

Nous avons fait la rencontre des responsables d’Action-Séjours, un organisme qui propose des formule de séjour linguistique football et de colonie football depuis des années, et qui a monté un partenariat avec Arsenal dans le cadre d’un stage anglais et foot à Oakham (proche de Leicester, le dernier champion de Premier League), pour les jeunes de 9 à 17 ans motivés par une envie de profiter pleinement de leur séjour.

L’enfant acceptera plus facilement de partir en séjour linguistique sachant qu’il va jouer au football !
Serge Courault, directeur d’Action Séjours
Cliquer pour tweeter

Car si on parle ici de séjour, il ne faut pas négliger la qualité de l’enseignement prodigué à travers 15 heures de cours hebdomadaires : « toutes nos écoles en Angleterre sont agréées par le British Council ce qui nous garantit une qualité pour les cours de langue, la méthode pédagogique et le choix des professeurs » explique Serge Courault, le directeur de l’entreprise. « Nos centres sont également des écoles internationales qui reçoivent pendant l’été des enfants venant du monde entier. Cela favorise encore l’immersion dans la langue ».

Des connaissances que les enfants peuvent appliquer concrètement sur les terrains et lors des excursions, avec des informations utiles et facilement transposables à la réalité. Le football est un terrain qui permet à la fois de se défouler, de s’amuser mais aussi de tester son expression, tant physique que linguistique. Car il ne faut pas oublier que c’est pour ce dernier critère que les parents choisissent d’envoyer leurs enfants dans ces séjours. Certains cours d’anglais sont axés sur la thématique foot. « Ce sont des vacances, les programmes d’activités doivent donc permettre aux jeunes de changer de l’ordinaire, c’est pour cela que la formule de stage linguistique couplée à un stage sportif fonctionne très bien. Nous sommes aussi un des rares organismes à être certifié NF Service par l’AFNOR. Cela offre une vraie garantie. » poursuit le directeur d’Action Séjours.

Ce stage sportif gagne encore en crédibilité quand il entre dans le cadre d’un partenariat avec un club de foot pro. En l’établissant avec Arsenal, Action Séjours profite ainsi des infrastructures et des méthodes de coaching de la fameuse équipe anglaise, et ce dernier permet de travailler sa fanbase sur le long terme« Depuis plusieurs années nous cherchions à mettre en place un séjour linguistique avec l’appui d’un club de foot professionnel. C’est finalement le club d’Arsenal qui nous a semblé offrir le plus de garanties. Cela fait maintenant plusieurs années que nous organisons l’Arsenal soccer school, et nous en sommes ravis. Les retours de nos stagiaires sont excellents et nous améliorons le programme d’année en année » termine Serge Courault.

Et une fois sur place ? Laura Farminer, manager des opérations à Oakham, nous l’explique : « Nous accueillons des enfants de niveaux différents, qui sont testés à leur arrivée et divisés en fonction de leur niveau d’anglais. D’un point de vue sportif, il suffit qu’ils y aient déjà joué avant et qu’ils expriment un intérêt pour le football. » Quoi qu’il arrive, les entraîneurs d’Arsenal adaptent leur coaching au niveau des enfants, pour l’épanouissement de l’enfant avant tout.

Parfois, des belles histoires peuvent se créer. Si un joueur a un niveau intéressant, les professeurs peuvent demander à un scout (recruteur) de passer le voir joueur et juger de son niveau balle au pied. « C’est ensuite le choix du recruteur. Parfois, il veut bien aller plus loin et garder contact avec le joueur » confirme Laura Farminer. De quoi transformer le séjour en passerelle.

Je vais voir les stages de football d'Action Séjours

Les séjours linguistiques ont le vent en poupe chez les fans de football

Vous aimerez aussi

N'oubliez pas de nous suivre Facebook et Twitter