Restons connectés

PKFoot

Ada Hegerberg : « Megan Rapinoe inspire beaucoup de gens. »

Interviews

Ada Hegerberg : « Megan Rapinoe inspire beaucoup de gens. »

Le 2 décembre dernier, rendait sa couronne de meilleure joueuse de la planète. Première Ballon d’Or féminin de l’Histoire, la Norvégienne laissait la récompense individuelle ultime du football féminin à . Pour PKFoot, elle revient sur cette passation, la Coupe du monde et l’actualité de l’OL. Entretien.

Il y a quelques jours, PKFoot était au Théâtre du Châtelet pour la 64e cérémonie du Ballon d’Or. Au menu, des trophées, un parterre d’étoiles et l’occasion d’approcher le gratin du football mondial. A l’occasion de cette cérémonie, nous avons eu la chance de rencontrer Ada Hegerberg, lauréate du premier Ballon d’Or féminin en 2018.

Ada Hegerberg : "Megan Rapinoe inspire beaucoup de gens."

Avec Kylian Mbappé, en lauréats sortants. Kristy Sparow/Getty Images

Tout d’abord, une question presque « classique » à l’issue de cette soirée. Qu’est-ce que tu penses de la victoire de Megan Rapinoe qui te succède au palmarès du Ballon d’Or féminin ?

Déjà, je pense qu’elle a fait une très bonne Coupe du monde. C’est une grande femme. Elle fait beaucoup pour le sport. Dans son discours, ce n’est pas pour soi-même, c’est pour porter le sport dans le bon sens. Ça doit inspirer beaucoup de gens.

En parlant de Coupe du monde, est-ce que tu sens qu’il y a eu un changement, un « effet Coupe du monde » sur le Championnat de France notamment ?

(Elle réfléchit). Mmmh, je ne suis pas sûre encore. Peut-être dans le regard vis-à-vis des femmes qui jouent au foot ? Mais, par rapport à l’influence dans les stades et au fait qu’il y ait plus de gens qui viennent aux matchs, je ne suis pas encore sûre. C’est là qu’on a le challenge de garder cet intérêt, de faire venir les gens chaque week-end, de garder l’intérêt pour les joueuses. Si on arrive à faire ça, ce sera une réussite.

Ada Hegerberg : "Megan Rapinoe inspire beaucoup de gens."

Avec la Ligue des Championnes 2019. Matthew Ashton – AMA/Getty Images.

Est-ce que tu sens que les équipes se sont davantage renforcées ? On sait que Dijon a réussi à vous accrocher en tout début de saison (0-0 à Gaston-Gérard, en octobre dernier). De facto, est-ce que tu penses que le championnat a gagné en compétitivité, qu’il s’est encore plus professionnalisé et amélioré ?

Je pense que le fait qu’il y ait de plus en plus de clubs masculins qui investissent dans les sections féminines, ça peut tout changer. Après, on va voir à la fin de la saison si on est premières encore – ndlr. l’OL est actuellement en tête de D1 Arkema avec cinq points d’avance sur le PSG après onze journées. Je trouve qu’il y a un écart entre nous et le reste et ce n’est pas une attaque contre les autres équipes. C’est simplement que l’OL a construit quelque chose depuis longtemps et ça donne des résultats. Il faut dire que ce n’est pas facile de gagner ces titres chaque année. Les gens pensent que c’est facile, mais c’est le contraire. On montre cette année qu’on est encore présentes, qu’on finit bien cette année et que ça va être très intéressant pour la suite.

L’OL s’est rapproché du Reign FC pour rentrer dans l’actionnariat du club américain – ndlr. le club du président Aulas a officialisé le rachat du club de Megan Rapinoe, le 20 décembre dernier. Quel est ton regard sur cette collaboration et qu’est-ce que vous en pensez au sein de l’effectif ?

C’est un projet excitant. Je pense que tu dois faire confiance à quand il commence quelque chose. Moi, je lui fais confiance. C’est un homme intelligent, il sait ce qu’il veut. Ça peut être intéressant pour le foot en général d’échanger entre le foot européen et le foot américain.

Un grand merci à Ada pour nous avoir accordés ces quelques minutes ! Nous lui souhaitons le meilleur pour cette deuxième partie de saison, sur le terrain comme en dehors !

Partisan d'un football simple et bien pratiqué, élevé en Tribune La Trinitaine avec le FC Lorient de Sir Christian Gourcuff, amoureux des belles histoires du ballon rond et de ses anecdotes.

... à lire dans Interviews

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour