AvideceWopyBalab

Vous supportez un club jouant dans une petite division ? Vous n’attendez pas le lendemain qu’un journal local en parle entre 2 lignes ? Vous connaissez alors forcément Foot National. Ce site riche en actus, de la Ligue 2 à la DH, est fréquenté par une armée de vrais fans de football.

Afin de développer leur site, ils ont lancé il y a près de 3 ans un « service Pro« , permettant de mettre en avant des joueurs amateurs ou professionnels. Si le football est souvent catalogué comme un sport « facile » où les transferts se négocient à coups de millions, il est bon de rappeler que rien n’est simple pour les joueurs des divisions inférieures qui doivent faire leurs preuves au quotidien. Rencontre avec Erwann Penland, directeur du développement de Foot National.

Peux-tu introduire rapidement Foot National ?

Erwann Penland : J’ai créé Foot National en juillet 2001 afin de médiatiser le championnat National inexistant à l’époque dans les médias. L’année d’après nous traitions de la Ligue 2, puis est venu le CFA et enfin le CFA2 pour proposer aujourd’hui l’actualité du football français dans sa globalité de la L1 à la DH. Quinze ans après notre lancement, nous sommes toujours les seuls à parler de ces championnats amateurs et à proposer un suivi des matchs en direct jusqu’au CFA2. En juin 2013, nous avons lancé un service réservé aux clubs et aux joueurs, le service PRO Foot National.

Comment est venue l’idée de ce service ?

Cela faisait 13 ans que les clubs nous appelaient souvent pour obtenir le téléphone d’un joueur. Alors tout simplement, on a répondu à leurs demandes. Parallèlement à cela on a mis en place les talents Foot National afin de permettre aux clubs amateurs et pros de mieux détecter les joueurs de CFA, CFA2 ou DH qui sont passés au travers des détections. Avec un CV PRO et des performances sur le terrain, le joueur semi-pro ne peut plus passer inaperçu.

Quel est le profil type des joueurs qui sont présents sur la plate-forme ?

Il n’y a pas un profil mais une multitude de profils. Des joueurs qui sortent de centre de formation et qui se retrouvent dans la galère, des talents qui espèrent rejoindre le monde pro grâce à leur performance, des anciens pros qui cherchent un dernier challenge….

Quels sont les niveaux sportifs représentés par le service (CFA, DH, …) ?

90 % des joueurs présents sur le service PRO Foot National sont des joueurs évoluant de la Ligue 2 au CFA2. Tous les profils sont vérifiés par notre équipe afin de garantir aux clubs le niveau des joueurs présents sur la plateforme. C’est ce qui en fait aussi le succès, les clubs savent qu’ils ne vont pas perdre de temps. Les 10% restants sont des joueurs évoluant en DH. Il faut savoir que c’est l’un des caps les plus difficiles à franchir DH – CFA2.

Le service n’est pas uniquement national ?

Le service PRO concerne dans un premier temps la France et les clubs français. Maintenant nous nous sommes également ouverts à quelques clubs étrangers qui scrutent les talents des championnats français par ce biai là. Nous avons limité l’accès aux clubs étrangers pour ne pas mettre les joueurs dans la difficulté avec un engagement dans un club financièrement instable.

Tu n’as donc pas la fonction “d’agent de football” ?

Nous ne sommes pas agent. Les clubs accèdent à des profils de joueurs. Après ce sont des histoires qui les regardent.

Comment parviens-tu à mettre le joueur en avant ? Utilises-tu un système de statistiques ?

Le joueur est mis en avant par ses performances dans un premier temps. Chaque semaine, nous publions les talents Foot national en sondant près de 300 entraîneurs du National à la DH. Un joueur performant sera ainsi mis en avant par le coach adverse. Si le système reste basé sur l’avis d’un coach, sur une saison globale, le joueur qui obtient dix talents a forcément du potentiel pour jouer au-dessus. Après il y a les statistiques plus globales (buts, temps de jeu…)

 a joué en L1 et L2 puis était redescendu en DH. Grâce au service PRO, il a signé en L1 slovène et a été élu dans l’équipe type de la saison.
Erwann Penland

Le joueur a la possibilité de tenir tes lecteurs au courant de son parcours ?

Oui tout à fait. Foot National a toujours été un lieu communautaire. Chaque lecteur peut créer un blog, partager sur le forum. C’est pareil pour les joueurs membres du service PRO. Ils peuvent communiquer à tout moment avec nous pour qu’on puisse alerter nos lecteurs sur sa situation (blessure, performance, contrat….)

Est-ce que ce service n’influence pas le rédactionnel du site ?

Non au contraire. Grâce à ce service, nous obtenons souvent des informations qu’on n’avait pas auparavant. Les joueurs ont besoin de communiquer. Nous sommes souvent leur seul relais médias. Sans nous, certains ne pourraient pas faire savoir qu’ils sont libres, mis sur la touche ou qu’ils font une superbe saison. On offre ainsi aux joueurs de la médiatisation et ils bénéficient de notre visibilité.

As-tu un exemple de belle success-story ?

Il y en a plein. La plus belle récompense, c’est surtout de voir les clubs s’approprier le service. Cet été, voir même dès cet hiver, on va franchir le cap des 1000 joueurs avec un CV PRO transférés dans un nouveau club en 2 ans. L’an dernier, 50% des transferts en CFA concernaient des joueurs avec un CV PRO sur le site. Au niveau des belles histoires, il y a bien sûr qui après avoir joué en L1 et L2 était redescendu en DH. Grâce au service PRO, il a signé en L1 slovène et a été élu dans l’équipe type de la saison. Il y a aussi Nuno Da Costa qui jouait à Aubagne en CFA2 et désormais à Valenciennes. Mais je dirai que chaque histoire est belle. Que ce soit une signature en DH, CFA2 ou autre, c’est une formidable aventure humaine où l’on permet aux joueurs de rebondir professionnellement dans des clubs où ils n’auraient jamais pu aller.