AvideceWopyBalab

Plus connu sous le nom d’Arthur Ray, le youtubeur partage chaque jour ses aventures footballistiques sur son jeu fétiche, Football Manager.

Suivi par une communauté de plus de 32000 abonnés, le célèbre coach se confie pour PKFOOT en nous racontant son histoire, ses projets, son quotidien et sa vision du football. Une interview en toute décontraction à retrouver ci-dessous.

Arthur Ray « Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes »Arthur Ray « Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes »

Pourrais-tu commencer par te présenter pour nos lecteurs ?

Arthur Ray « Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes »Arthur Ray : Bonjour, Arthur plus connu sous le nom d’Arthur Ray, 33 ans depuis peu, l’âge du Christ (rires) et je me suis lancé dans l’aventure Youtube il y a 3 ans notamment sur Football Manager, un jeu que je connais déjà depuis très longtemps !

Quel est ton rapport au football, est-ce que tu pratiques le foot aujourd’hui ?

J’étais dans une famille plutôt rugby, mon père jouait au rugby et moi c’est vrai que j’étais plus foot. J’ai joué à Bézier en jeune et après j’ai joué dans des quartiers de Montpellier puis j’ai été dégouté un peu par la mentalité et j’ai arrêté le foot vers 13 ans. Après niveau football, j’ai toujours avec mon beau-père regardé des matchs, suivi les aventures de Montpellier, aller au stade. Puis c’est vrai qu’à l’époque, on avait le foot qui était vraiment accessible à la télé, les rendez-vous Téléfoot, la Ligue des Champions sur TF1, les multiplex Ligue 1 donc c’était vraiment top.

Je me souviens, dans le bus pour l’école, je réfléchissais à mes compos, mes transferts !

Comment as-tu découvert Football Manager ? Depuis quand tu joues ?

J’ai plus de 30 ans donc j’ai vraiment connu le tout début de l’ordinateur et j’ai découvert mon premier Football Manager, c’était le 97/98. J’avais un copain, son père était geek donc c’était le seul du quartier à avoir un ordinateur et il jouait à des jeux de stratégie. FM au début, c’était vraiment un jeu de stratégie et en voyant que j’aimais bien le foot il m’a dit que ce jeu pourrait m’intéresser et c’est vrai que je suis tombé amoureux directement parce qu’il y avait plus que du foot. Tu pouvais construire ton stade, gérer les prix des places en tribune, la boutique. Puis j’ai négocié avec ma mère et c’est que deux trois ans plus tard que j’ai eu l’ordinateur avec Championship Manager 01/02. A partir de ce moment-là, j’ai joué à tous les FM jusqu’au 2014 et j’ai repris avec le FM 2018. C’est un jeu avec lequel j’ai grandi et qui m’accompagne dans ma vie. Je me souviens, dans le bus pour l’école, je réfléchissais à mes compos, mes transferts !

Et de façon plus générale, ta passion pour les jeux vidéo ?

Au niveau du jeu-vidéo, j’ai toujours été fan et ma mère m’avait acheté à l’époque les consoles. Je jouais à FIFA et PES mais depuis c’est vraiment que FM. Je n’y arrive pas avec FIFA. Je me rappelle les FIFA entre potes mais aujourd’hui le niveau en ligne est très différent, il faut vraiment connaître. J’ai joué contre un pote et il m’a mis des claques aller-retour (rire).

Comment as-tu eu l’idée de transmettre ta passion pour FM et tes savoirs à travers des vidéos ?

J’ai toujours regardé des streamers et déjà à l’époque j’avais envie de streamer mais j’étais avec quelqu’un qui n’aimait pas du tout les jeux-vidéo et il a fallu le déclic de la séparation. C’est là que je me suis lancé dans le truc. J’aurais aimé commencer avant car j’ai toujours trouvé ça cool le partage mais même dans la vie, ça va bien au-delà de FM.

Tu ne fais pas ça encore à plein temps ? Tu travailles dans quoi à côté ?

Pour l’instant je suis frigoriste. Plus jeune, je voulais être professeur puis après j’ai fait plein de petits boulots mais je me donne comme objectif pour FM 2022 d’être à plein temps dessus.

Arthur Ray « Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes »Arthur Ray « Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes »

Peux-tu nous raconter une journée type de ton quotidien ?

Je fais une carrière et tous les jours à 18h il y a un épisode sur Youtube, à côté je fais d’autres vidéos « tutoriels ». Sur Youtube, ça se passe comme ça : je fais ma journée de travail, je rentre et je tourne l’épisode. Moi je ne fais pas de montage, c’est un peu ma boite de fabrique : je fais ma partie naturellement. Comme si je rentrais chez moi et je fais ma partie mais je veux la partager avec des gens, avoir des interactions donc c’est vraiment en mode naturel. Pour l’instant il n’y a pas de montages, en revanche l’année prochaine, je pense qu’à plein temps oui ça sera différent mais pour l’instant je continue le travail, ma vie de famille et Youtube. Je rentre, je tourne la vidéo, je la mets sur Youtube, je fais la signature, je réponds aux commentaires, je réponds aux mails pros.

Ça te prend combien de temps par semaine ?

Je tourne aussi des vidéos le week-end. Tu vois là, le vendredi je finis à midi donc je vais tourner des vidéos pour le week-end. Mais honnêtement, ça me prend facilement une trentaine d’heures par semaine. C’est quasiment un deuxième travail et c’est pour ça que je veux passer à plein temps. Tu vois, je dors beaucoup moins depuis que je suis sur Youtube donc c’est vraiment le projet.

Comment ça se passe sur Youtube pour passer à plein temps ? Aujourd’hui tu as plus de 32000 abonnés, il t’en faudrait davantage ?

En fait, le modèle économique de Youtube est différent de celui de Twitch. Youtube, tu es rémunéré par les pubs et on est à peu près à 2 € les mille vues. Moi je fais environ 13000 vues par jour donc si tu fais le calcul ce n’est pas énorme. Après il y a le système de sub où tu peux t’abonner à ma chaîne Youtube pour 5 € par mois et moi je touche 3,50€. Là, ce sont des gens qui veulent m’aider dans mon projet, qui veulent y contribuer. Si tu peux te permettre de lâcher un kebab par mois et bien ça peut m’aider dans mon projet pour passer à plein temps. Mais clairement, quand je vais me lancer, ça ne sera pas viable directement, je vais perdre de l’argent. Je ne serai jamais payé comme mon travail aujourd’hui : c’est du travail-passion.

Et tu envisages aussi d’aller sur Twitch ?

Pour Twitch justement, je suis en train de me lancer. Hier par exemple, j’ai fait un live de deux heures : le but c’est de préparer la chaîne pour être partenaire et il y a plein de critères sur Twitch pour le devenir. L’objectif à plein temps c’est de streamer 3h par jour sur Twitch et à côté Youtube qui restera complètement pareil avec une carrière. Je veux deux univers différents parce que Twitch et Youtube pour moi c’est deux façons de consommer différentes, ce n’est pas le même public. Je veux vraiment garder mon Youtube comme je le fais aujourd’hui en partageant mes carrières un peu comme une série Netflix. Je pars de zéro et le but c’est de remporter la Ligue des Champions. Sur Twitch, ça sera quelque chose de différent en termes de contenu.

Tu es également scoot pour FM, peux-tu nous raconter cette occupation ?

Oui, je travaillais avec FM. Ils se servent de bénévoles pour noter les joueurs, les effectifs. Moi je m’en occupais l’année dernière avec l’AS Béziers. Le fait est qu’ils sont descendus en National 2 et avec la Covid, c’est devenu très compliqué. Pour le moment c’est en suspens. Mais sinon niveau foot, peut-être plus tard passer les diplômes pour être entraîneur. Ça me tenterait bien mais là pour le moment ce n’est pas possible.

Aimerais-tu te diversifier dans d’autres jeux-vidéo, d’autres consoles ?

Il faut savoir que quand j’ai commencé Youtube, je n’ai pas commencé sur FM, j’ai commencé sur un jeu de rôle Divinity Original Sin 2 et la création du personnage, je crois que c’est la vidéo la plus vue sur ma chaine. C’est ça qui m’a fait connaître au début et pendant le confinement j’ai fait d’autres jeux et j’ai eu énormément de gens. A l’avenir c’est sûr il n’y aura pas que Football Manager. J’aime me diversifier et quand Twitch viendra ça me permettra justement de faire d’autres choses.

Justement pendant le confinement, as-tu observé une augmentation de tes « vues » sur Youtube ?

Complètement, en plus FM 2020 avait bien marché déjà et ils ont mis le jeu gratuit pendant le confinement et du coup ça a apporté beaucoup de nouveaux joueurs qui ont testé, qui étaient un peu blasés de FIFA. Moi effectivement, ça m’a fait beaucoup plus de vues et puis j’ai eu beaucoup plus de temps car j’ai dû arrêter mon travail. Donc beaucoup plus de gens pendant cette période-là oui.

Si quelqu’un veut se lancer sur Football Manager, que conseillerais-tu pour prendre du plaisir rapidement ?

Déjà la première chose c’est qu’il faut commencer avec son équipe de cœur. Forcément c’est l’équipe qu’on suit donc on connaît les joueurs, la tactique. Après j’ai envie de dire, comme tous les joueurs FM, c’est de galérer, de patauger. Aujourd’hui il y a des tutos sur Youtube qui te permette de connaître plus rapidement les rouages du jeu. Le seul conseil que je veux donner c’est prendre du plaisir avec son équipe de cœur pour commencer.

Arthur Ray « Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes »Arthur Ray « Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes »

Et dans la vraie vie, quelles sont pour toi les qualités primordiales pour qu’un coach réussisse dans une équipe ?

Aujourd’hui, le football a tellement évolué et c’est devenu assez individualiste. Chaque joueur pense à sa carrière donc je pense qu’un coach doit être un meneur-d ’homme et je trouve que c’est très compliqué de voir aujourd’hui un coach duré sur du long-terme comme on a pu le voir avec Wenger ou Ferguson. Pour moi, un bon entraîneur, c’est quelqu’un qui arrive à insuffler sa vision dans un groupe, à en tirer le meilleur pendant un cycle. Ce n’est pas forcément gagner la Champions League, ça peut être se qualifier en Europe, éviter une relégation. Je pense que maintenant c’est l’aspect gestion d’homme qui est important un peu comme Klopp ces dernières années et leur saison incroyable. Deschamps aussi dans la gestion de groupe : à Monaco il les amène en finale de la Ligue des Champions, à Marseille il gagne le titre. Même s’il est parfois décrié, pour moi c’est un des plus grands.

, je l’avais repéré déjà à Malmö, il avait 18 ans et dans la partie il devenait très fort

Quels joueurs as-tu découvert dans les opus de FM qui ont ensuite percé dans la vraie vie ?

Zlatan Ibrahimovic, je l’avais repéré déjà à Malmö, il avait 18 ans et dans la partie il devenait très fort, je le prenais très souvent. Son parcours ne m’a donc pas étonné et dernièrement je dirais Haaland, tout le monde le connaissait sur FM et pas mal de monde se demandait pourquoi il était toujours à Salzbourg. Des gens étaient étonnés que Dortmund mette autant d’argent sur lui mais maintenant il est sur sa lancée ! Haaland et Zlatan donc !

Ta tactique préférée ?

J’adore jouer avec des ailiers donc je dirai le 4-2-3-1 !

Ton club de cœur ?

Montpellier, je suis arrivé à côté de Montpellier à 10 ans. C’est un club qui a des valeurs que je défends puis c’est une ville omnisport : le hand, le rugby, le volley, le foot donc il n’y a pas tant que ça de fanatiques mais c’est un club incroyable.

Ton plus beau souvenir footballistique ?

Le plus incroyable que j’ai vécu en football c’est la finale de l’Euro 2000. J’ai le souvenir qu’on était devant le match avec des copains, on voulait vivre la même émotion que 1998 puis cette égalisation à la dernière minute alors que les Italiens se voyaient déjà gagner puis ce but en or, c’était incroyable !

Le mot de la fin ?

Jouez à FM ! Il faut se régaler. Tous les amoureux de football, FM est parfait. C’est un jeu qui est tellement complet qui donne le choix à tout le monde de vivre des aventures avec son club de cœur. Aujourd’hui, on critique beaucoup les entraineurs sur leur manière de faire et là tu as le choix de faire à ta manière. Football Manager est parfait pour créer le football que tu aimes ! C’est un jeu qui ne prend pas forcément beaucoup de temps, tu peux jouer quand tu veux sans même être très attentif, tu peux faire deux choses en même temps. C’est le jeu parfait !

L'équipe PKFoot

Toute l'équipe du blog a collaboré à la rédaction de ce dossier, afin de vous fournir leur point de vue et ressenti. PKFoot est (aussi) une grande et belle équipe !