Le groupe hôtelier Accor, premier opérateur en Europe et 6ème mondial, est partenaire de la FFF depuis cet été. Ainsi, il accompagne la Fédération via son équipe nationale, sa coupe et tout l’univers amateur. Nous avons la chance de participer à une des premières activations de la marque dès ce soir et le dernier match de l’année des Bleus à Marseille contre la Suède.

Au programme, un beau déplacement dans la cité phocéenne à la recherche de lieux d’inspiration « foot » pour établir un carnet dédié pour Accor Hôtels. Nous pourrons alors vous parler de la corniche, de la plage du Prado ou du stade Vélodrome bien entendu. Nous nous rendrons ensuite au stade pour vous faire suivre le match en direct avec un oeil décalé. Nous essaierons d’échanger avec les responsable de la marque pour connaître les objectifs long terme de ce partenariat prometteur qui met en avant l’excellence de hospitalité à la française en vue de plusieurs échéances sport et culture.

Pour rappel, Marseille sera une des villes hôtes du prochain Euro 2016 en France, mais aussi Capitale Européenne du Sport en 2017. A l’occasion de France/Suède, le comité Euro 2016 dévoilera la mascotte de la compétition qui donnera le coup d’envoi fictif du match.

L’ensemble des hôtels Accor de France (soit plus de 1550 établissements) se mobilisera, grâce à la plateforme de réservation www.accorhotels.com, pour proposer des facilités d’hébergements aux supporters, aux plus de 2 millions de licenciés et aux 17 000 clubs adhérant à la FFF.

Enfin ! Une activation blogueur nous fait couvrir un événement au-delà du stade ! Nous pourrons goûter à l’ambiance sportive de Marseille dans un déplacement incentive qui met en valeur une offre hôtelière fournie dans la région.

Rendez-vous toute la soirée avec le tag #accoraimelefoot !

J’aurai la chance d’être accompagné des blogueurs suivants :

Sébastien Couix

Sébastien est plongé depuis plus de 20 ans dans le football, à tel point qu’il est devenu arbitre de football. Débarqué sur Panam' avec les prétentions d'un Pancrate, il préfère maintenant cracher son venin sur son blog. Vous êtes dessus !