AvideceWopyBalab

L’UEFA affirme avoir vendu via le système de blockchain l’ensemble de billets grand public pour la Super Coupe à Tallinn. L’opération  a connu un succès  et la fédération européenne compte déployer cette méthode de vente de billets pour mieux contrôler le processus.

La Super Coupe n’est d’ailleurs pas le premier événement sur lequel la technologie a été déployée.  L’UEFA a déjà testé cette solution mobile pour la finale de l’Europa Ligue à Lyon : une moitié de billets a été vendue ainsi.

La solution de billetterie via blockchain permet à l’organisateur d’avoir le contrôle de l’ensemble de billets et, notamment, les protéger contre la revente onéreuse, puisque chaque transaction liée au billet devient tracée. Le piratage ou le vol des informations des billets deviennent impossibles pour la même raison.

Blockchain, nouveau moyen de l'UEFA pour faire face au trafic de faux billets

Pour le fan, le processus est simple : après avoir acheté son billet, l’utilisateur reçoit un sms avec un code d’activation et un lien pour télécharger l’application dédiée. Cette application redemande les informations de l’identité du fan (nom-prénom), son numéro et le code d’activation.  Après cette manipulation, le billet apparaît, et c’est ce billet mobile qu’il faut utiliser pour accéder au stade, tout en activant son bluetooth lors de l’entrée (il faut donc penser à avoir sa batterie chargée). Il reste possible d’acheter plusieurs billets, mais leur transfert s’effectue uniquement à l’intérieur de l’application. L’ami de l’acheteur reçoit, à son tour, un sms avec un code d’activation et le lien vers l’application à télécharger.