Restons connectés

Les Etats-Unis, le débat qui divise La Liga

Espagne

Les Etats-Unis, le débat qui divise La Liga

Chaque année, les compétitions européennes permettent de déterminer quel pays domine le football européen. La bataille de la visibilité est toute autre et c’est elle qui divise actuellement l’Espagne et ses joueurs.

Lorsque l’on regarde les droits TV octroyés en Angleterre et le potentiel économique qu’il est capable de donner à des clubs tout juste promus, on peut comprendre que les présidents des différentes ligues se démènent pour décrocher un contrat en or en terme de visibilité. Récemment, c’est Javier Tebas, le président de La Liga, qui s’est retrouvé au milieu de la tourmente pour avoir conclu un accord de 15 ans qui pousserait les clubs de La Liga à jouer quelques matchs aux Etats-Unis, un contrat avec Relevent Sports qui est loin de faire l’unanimité.

Les supporters ne s’y retrouvent pas, eux qui perdent une occasion de voir leur équipe évoluer dans un stade à proximité, mais surtout les joueurs se retrouvent avec un décalage horaire dans les jambes, ainsi que des trajets très, voire trop longs à assumer pour des organismes qui n’y sont pas habitués. Récemment, ce sont les capitaines de La Liga qui se sont regroupés pour faire entendre leurs mécontentements, eux qui sont surtout surpris que leurs avis ne leur aient pas été demandés avant de prendre cette décision importante.

En tant que porte-parole, le président de l’AFE (l’équivalent espagnol de l’UNFP) David Aganzo a fait entendre que même si une mesure radicale comme les grèves n’est pas prévue pour le moment, les joueurs sont prêts à aller jusqu’au bout. Une réunion du syndicat avec Javier Tebas est prévue en septembre.

Une chose est sûre, le débat est loin d’être clos et ne vas pas s’arrêter là.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Espagne

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour