Restons connectés

PKFoot

La FIFA réglemente un peu mieux le travail des agents de joueurs

Marketing

La FIFA réglemente un peu mieux le travail des agents de joueurs

L’arrivée d’un joueur est toujours un moment particulier pour tout club qui accueil une recrue, un travail de longue haleine amorcée par les agents de joueurs.

Le football et l’inflation économique qu’il connaît sur le mercato est la conséquence de deux choses, l’augmentation ahurissante des droits TV en Angleterre ainsi que l’arrivée des qataris à la tête de Manchester City et du Paris Saint-Germain. Mais si les joueurs se font un gros pactoles suite à ces paramètres, les agents de joueurs s’en mettent plein les poches à l’aide de rétrocessions de plus en plus scrupuleuses, ainsi que de prime à la signature abusive. Si depuis peu la fédération tentait de réglementer le tout en imposant l’obtention de diplômes parmi les agents de joueurs, la FIFA en rajoute une couche en rajoutant des conditions préalables à ce business. Désormais les agents auront un plafonnement dans leur facturation d’un transfert, 10% pour le club vendeur, tandis que 3% sur le club acheteur et le joueur.

Un limitation des prêts devrait aussi voir le joueur, passant prochainement 8 prêts au maximum puis 6 par la suite, avec la création d’une institution étant en charge de vérifier que les prêts sont bien réalisés dans le but d’atteindre un objectif sportif et non financier.

Etudiant dans le médical mais passionné avant tout de football. Supporter de l'OM depuis toujours, je suis surtout fan des joueurs avec une aisance technique balle au pied.

... à lire dans Marketing

Populaire

Newsletter PKFoot

Une fois par semaine, le lundi midi.

Inscription confirmée

Une erreur s'est produite.

Retour