AvideceWopyBalab

Dans sa conférence de presse après Victoire 2-1 sur Cuiabáce samedi (15), pour le 1er tour de la Championnat du Brésille technicien palmiers, Abel Ferreiraa révélé le dialogue qu’il a eu avec l’entraîneur de l’équipe du Mato Grosso, également portugais Ivo VieraAprès le match.

Abel a révélé qu’il avait reçu le compatriote dans son bureau et a salué l’effort déployé par l’équipe Midwest d’Allianz Parque, publiant même une « prédiction » sur l’avenir de Cuiabá en Série A.

« Bien sûr, le Brasileirão de cette année sera plus difficile (que celui de 2022). Après le match, j’ai retrouvé Ivo (Vieira) dans mon bureau pour une conversation. Je lui ai dit : ‘Si tu maintiens toujours l’attitude que tu avais aujourd’hui ( contre Palmeiras), ils vont faire un bon championnat ». Et il m’a dit : « C’est notre défi : jouer contre toutes les équipes comme nous avons joué aujourd’hui contre Palmeiras ».

Ensuite, le commandant palestinien a analysé les changements que l’équipe d’Alviverde a subis ces derniers mois, avec le départ de joueurs importants, comme Gustavo Scarpa et Danilo, qui ont fini par être remplacés par des jeunes des catégories de base.

« Heureusement, nous avons réussi à maintenir notre comportement (sur le terrain). L’équipe (à partir de 2023) n’est plus la même (à partir de 2022). Nous n’allons tromper personne. Les joueurs ont changé, maintenant il y a plus de jeunesse. L’année dernière nous avions des joueurs, cette année nous en avons d’autres », a-t-il souligné.

« Certains sont partis, et ceux qui sont entrés sont de la base : Fabinho, Giovanni… Artur était un renfort qui va nous donner une bonne variabilité, pour jouer à gauche, au centre, à droite. Ça aide aussi », a-t-il a continué.

« Les équipes, quand elles jouent contre nous, arrivent avec un esprit très fort. Il faut savoir souffrir. Il y aura des matchs où on va souffrir. Et quand on joue avec des équipes de notre niveau, c’est toujours très difficile. São Paulo, et à l’extérieur contre les Corinthians. Si nous avions perdu contre les Corinthians, il n’y aurait pas eu de problème, leur entraîneur a « salué » Abel », a-t-il souligné.

« Nous devons nous améliorer dans de nombreux aspects, c’est clair. Mais, à Paulista, nous nous sommes retrouvés avec la meilleure défense et la meilleure attaque. Maintenant, nous devons travailler. Il n’y a pas de modèle de jeu déjà construit. Et, dans les jeux qu’on n’avait pas la capacité de jouer aussi bien qu’aujourd’hui, il faut gagner. C’est comme ça avec toutes les équipes du monde qui veulent être championnes. Quand on ne joue pas bien, il faut gagner. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui », a-t-il conclu.

Les prochains matchs de Palmeiras

  • Cerro Porteño-PAR (C) – Jeudi (20/04), 21h (depuis Brasilia) – CONMEBOL Libertadores – Transmission par ESPN Non Étoile+

  • Vasco (F) – Dimanche (23/04), 16h (depuis Brasilia) – Brasileirão

  • tombense (F) – Mercredi (26/04), 20h (depuis Brasilia) – Coupe du Brésil