AvideceWopyBalab

Ô Everton a battu Chelsea 2-0 ce dimanche (12)pour ouvrir la distance de la zone de relégation de première ligue après avoir perdu 10 points au classement pour violation des règles du Fair Play Financier. Les controverses hors du terrain ne sont pas nouvelles, ce qui a déjà conduit les fans à demander à nul autre que Paul McCartney d’acheter le club.

Il convient de rappeler que Paul McCartney est au Brésil avec la tournée « Got Back », qui se terminera dimanche prochain, avec un spectacle au Maracanã, à Rio de Janeiro, qui aura diffusion en direct de Disney+ et Star+ à partir de 21h15 (heure de Brasilia).

La mobilisation des fans pour que l’ex-Beatle devienne propriétaire du Everton Cela s’est produit il y a dix ans, en 2013, à une époque où des informations circulaient selon lesquelles le milliardaire ukrainien Oleg Bakhmatyuk pourrait devenir l’actionnaire majoritaire.

Sur le terrain, le moment était également délicat, car Everton mettait fin à une époque, avec le départ de l’entraîneur David Moyes pour prendre la relève. Manchester United après 11 ans à la tête de l’équipe.

« Nous, les fans, avons lancé une pétition pour appeler la légende des Beatles et « fils » de Liverpool, Paul McCartney, à racheter notre illustre club de football. Nous pensons que l’équipe pourrait faire face à un grave désastre financier de la part de M. Bakhmatyuk et de sa société, Avangardco Investments. « , commence le document, qui a fini par rassembler des milliers de signatures.

Les fans ont cité plusieurs licenciements promus par Bakhmatyuk à l’époque dans ses entreprises aux États-Unis et en Ukraine. La « menace », dirigée contre le président et actionnaire de l’époque, Bill Kenwright (décédé en 2023), était que les fans boycotteraient Everton si l’accord était conclu.

« Si M. Bakhmatyuk devient propriétaire d’Everton, nous, les supporters, ferons grève. Nous n’achèterons pas de billets pour les matchs de l’équipe, ni d’objets liés à l’équipe et nous cesserons tout soutien à l’équipe », ajoute la pétition. .

Le choix de Paul McCartney comme investisseur potentiel n’est bien entendu pas le fruit du hasard. Personne n’avait de doute sur la situation financière de l’ex-Beatle et il entretient des relations étroites avec l’équipe puisque, en plus d’être un « fils de Liverpool », toute sa famille est fan du club bleu de la ville.

Il y a par exemple une célèbre photo de Paul McCartney arrivant à pied pour assister à la finale de la Coupe du monde. Coupe d’Angleterre 1986, à Wembley, attaqué par des supporters – mais à cette occasion, il n’a pas eu de chance pour Everton, qui a terminé deuxième, battu par West Bromwich.

Le fait est que la pétition, bien qu’elle ait été signée par des milliers de personnes, n’a pas « ému » Paul McCartney, qui n’a jamais acquis d’actions d’Everton. L’accord avec Bakhmatiouk, du moins, n’a pas non plus abouti.

Celui qui a fini par racheter Everton en 2016 était l’Iranien Farhad Moshiri, qui était jusqu’alors l’un des investisseurs du club. Arsenal. Il est resté actionnaire majoritaire du club jusqu’en septembre 2023, date à laquelle il a conclu un accord avec 777 Partners, le groupe propriétaire de SAF do Vasco Pas de Brésil.

777 a déjà un accord avec Moshiri pour devenir propriétaire de 94,1 % des actions d’Everton. Pour être finalisé, l’achat n’attend que l’approbation formelle de la Premier League.