AvideceWopyBalab

O Boca Juniorsqui vient de battre Olimpo en Copa Argentine, a annoncé ce mardi ce qui était à l’antenne depuis des jours : Hugo Ibarra n’est plus l’entraîneur.

Mauricio Serna, membre du Conseil du football du club, a déclaré aux médias à la porte de l’immeuble de Boca à Ezeiza : « Ce personnel d’entraîneurs ne suit pas. Nous sommes des amis très proches et nous les aimons beaucoup. »

Et Chicho Serna a poursuivi : « Nous sommes ici pour prendre des décisions, nous sommes toujours des amis très proches. Nous les aimons beaucoup. Nous sommes convaincus que nous voulions attendre que notre vice-président, Riquelme, revienne de voyage ».

« Nous faisons des choses normales. Le personnel d’entraîneurs de réserve prendra le relais et à partir de maintenant, nous commencerons à travailler dur pour obtenir un nouveau personnel d’entraîneurs. Boca doit mieux jouer. Nous leur sommes très reconnaissants, ils ont remporté des titres, mais nous devons faire Mundo Boca est très fort, captivant et tout le monde veut rester au club. Nous travaillons pour faire venir un nouveau staff », a-t-il ajouté.

« Hugo Ibarra, Leandro Gracián et Roberto Pompei sont nos amis et les portes du club seront ouvertes. Mais nous mettons l’amitié de côté et communiquons la décision. Demain, nous resterons amis. Les obligations sont les décisions que nous devons prendre. Ce n’est pas facile d’obtenir une commission technique. Nous avons une bonne équipe et nous pouvons bien jouer au football », a conclu l’ancien milieu de terrain colombien.

La décision semble avoir été prise avant le match du Chaco. Les mots de Negro, qui a démenti songer à partir, sonnaient encore comme un adieu : « J’ai été joueur de ce club et je le connais parfaitement. Je suis reconnaissant à l’institution, aux personnes qui ont toujours été, sont et sera. Je sais ce que sont les supporters de Boca et les exigences de ce club. Je remercie la direction qui m’a donné la possibilité, l’institution que j’aime ».

Lors de cette conférence précédente, l’entraîneur a également défendu le titre du Tournoi de la Ligue obtenu en 2022, malgré les critiques sur le jeu de l’équipe. Au cours de ses neuf courts mois à la tête, il a également remporté la Supercopa Argentina contre Patronato cette année.

Ibarra a été nommé entraîneur de l’équipe, remplaçant le limogé Sebastián Battaglia, qui a également ajouté deux titres à la vitrine de La Ribera en peu de temps. Deux cycles similaires. Tous deux étaient entraîneurs de base et ont dû reprendre l’équipe principale. Le 11 juillet 2022, Ibarra a été ratifié à la fin de cette année.

L’ancienne équipe historique n’a pas bien terminé la campagne initiale, en raison de la scandaleuse défaite en finale du Trophée des champions avec le Racing et le début de 2023 a été similaire, avec une nouvelle chute contre l’équipe de Fernando Gago en Super Coupe internationale.

Avec Bruno Valdez comme seul renfort lors du dernier marché, la perte d’Agustín Rossi, qui a conduit Sergio Romero à prendre possession du but, Boca a connu un départ irrégulier dans l’actuel Tournoi de la Ligue. L’entraîneur a commencé à être scruté en raison des mauvaises performances de l’équipe. Il a tenu grâce à une bonne course à La Bombonera, jusqu’à ce que la défaite contre Unión à domicile commence à tout faire exploser. Quelque chose s’est cassé dans la relation avec les supporters et entre l’entraîneur et l’équipe.

Dans les jours qui ont précédé cette chute, Ibarra a dû être hospitalisé en raison d’un épisode d’hypertension artérielle. Le sourire d’Ibarra ne s’est jamais démenti, mais évidemment, tout ce qui s’est passé autour de lui l’a affecté, même s’il ne le voulait pas.

Le vice-président de Boca, Juan Román Riquelme, l’a publiquement soutenu, pariant sur les titres sans se plonger dans ce qui a été vu sur le terrain. Ibarra a voulu faire une autocritique devant la presse et ses joueurs, mais il n’a pas pu éviter une fin qui s’est écrite, encore une fois, prématurément.

Boca Juniors est dans le groupe F de CONMEBOL Libertadores aux côtés de Colo-Colo-CHI, Monagas-VEN et Deportivo Pereira-COL. Les débuts auront lieu le 6 avril contre Monagas à l’extérieur.