AvideceWopyBalab

La CBF (Confédération Brésilienne de Football) a publié ce samedi soir (15) le résumé de Palmiers 2 x 1 Cuiabá. Dans le document, l’arbitre Paulo César Zanovelli explique pourquoi il a expulsé l’entraîneur du Verdão, Abel Ferreiraavec un carton rouge direct toujours dans la 1ère mi-temps du match.

Selon le juge, Abel a maudit et critiqué son travail sur le terrain, ce qui a conduit à son expulsion directe.

« Après en avoir été informé par l’arbitre assistant n°1, j’ai directement expulsé M. Abel Ferreira pour avoir quitté sa surface technique et s’être dirigé vers l’arbitre assistant n°1 en gesticulant et en prononçant, en criant, les mots suivants : ‘Quel arbitre de merde' », écrit-il.

Lors de la conférence de presse après le match, cependant, le Le Portugais a nié avoir commis des infractions contre l’arbitrage.

Dans un discours fort, le commandant palestinien a également déclaré que le comportement des juges et des juges de touche lorsqu’ils se rapportent à lui rend les Portugais « perdent la volonté » de continuer dans le football brésilien.

En raison de ce qui a été rapporté dans le résumé, Abel Ferreira doit cependant être dénoncé par le bureau du procureur général du STJD (Tribunal supérieur de justice des sports) et peut être suspendu.

Voyez comment a été l’explosion d’Abel Ferreira :

« Le juge de touche a dû semer la confusion dans ce que j’ai dit. Le premier jaune a été lorsque l’arbitre est allé donner le carton à quelqu’un qui était sur le banc, je ne sais pas si c’était (l’assistant) João (Martins), et J’ai demandé : ‘Jaune pourquoi ?’ .. Je n’ai rien dit d’autre, j’ai juste protesté et posé des questions sur le jaune »

« Honnêtement, je ne comprends pas le carton rouge. L’arbitre était de l’autre côté, je me plaignais d’une faute que je pensais avoir été commise sur López et le juge de touche a dû être confus (avec ce que j’ai dit). Il a dû se mélanger quelque chose, parce qu’il a appelé l’arbitre. L’arbitre était de l’autre côté, c’est le juge de ligne qui a interprété quelque chose. Je suis très curieux de savoir ce qu’il va écrire sur la feuille de match, car je n’ai offensé personne « 

« S’il met une offense, c’est un mensonge. Je n’ai pas offensé. Je suis curieux de savoir ce qu’il a entendu, car l’arbitre était là de l’autre côté. J’ai protesté, oui, c’est tout. Peut-être que ce sont ces nouveaux zéro règles de tolérance (avec plaintes), mais les critères doivent être les mêmes pour tout le monde. C’était un arbitrage très confus aujourd’hui. Très confus »

Dans le résumé de Palmeiras x Cuiabá, l'arbitre signale un blasphème et explique pourquoi il a expulsé Abel Ferreirajouer
2:21
Abel Ferreira détaille la conversation avec l’arbitre avant l’expulsion et se plaint d’un « arbitrage déroutant » lors de la victoire de Palmeiras

Técnico s’est exprimé après la victoire d’Alviverde sur Cuiabá

« Ce qui me rend triste, c’est que je vais rentrer à la maison et que ma femme va me casser la tête. ‘Comment est-il possible que vous soyez à nouveau expulsé ? Ce n’est un exemple pour personne ! Cela nuit à votre carrière ! Tu sais qu’avec toi c’est tolérance zéro !’. Et je vais dire : ‘Je n’ai offensé personne. , on parle le même langage !’

« Je sais que je ne suis pas un saint, mais c’était un énorme gâchis. Mais le pire, c’est de savoir que je vais rentrer à la maison, affronter à nouveau ma fille et ma femme… Et j’ai fait un effort énorme Je suis très triste d’être expulsé aujourd’hui. J’ai dit ça à mes joueurs. Ça m’enlève mon envie d’être entraîneur, ça m’enlève mon envie d’être ici… Je suis très curieux de savoir ce qu’il va écrire sur la feuille de match. Il a dû comprendre quelque chose en espagnol, mais je ne suis pas espagnol, je suis portugais »

« Je suis triste, je suis triste… Une partie de mon cœur est heureuse, parce que nous avons gagné un match difficile, mais je suis triste… C’est peut-être cette tolérance zéro et les nouvelles règles que je suis encore m’adapter. Mais je suis triste, parce que mes joueurs ne méritaient pas d’être sans leur entraîneur sur le banc. Ils savent à quel point je fais tout mon possible pour aider. Tout était très déroutant aujourd’hui »]

« Je ne voulais pas être expulsé. J’avais pour objectif de ne pas être expulsé. J’ai été expulsé en Super Coupe et après cela, je n’ai reçu que quelques cartons jaunes. Mais ça ne sert à rien… Ce n’était pas dans mon projet d’être expulsé aujourd’hui. Je ne sais pas si le travail (psychologique) ce que je fais est suffisant, si de l’autre côté la tolérance est vraiment nulle, si mon espagnol est assez clair… je ne sais pas sais, je ne sais pas… »

Les prochains matchs de Palmeiras

  • Cerro Porteño-PAR (C) – Jeudi (20/04), 21h (depuis Brasilia) – CONMEBOL Libertadores – Transmission par ESPN Non Étoile+

  • Vasco (F) – Dimanche (23/04), 16h (depuis Brasilia) – Brasileirão

  • tombense (F) – Mercredi (26/04), 20h (depuis Brasilia) – Coupe du Brésil