AvideceWopyBalab

Aux débuts de Dorival Júnior, le São Paulo a battu America-MG 3-0ce samedi (22), à Morumbi, pour le 2ème tour de Brasileirão. Cependant, même avec le large score, le technicien nouvellement arrivé a gardé les pieds sur terre.

Après le match, l’entraîneur a souligné que le résultat  »ne reflétait pas » la performance de l’équipe, qui, pour lui, a encore beaucoup à améliorer pour le déroulement de la saison.

 »La performance beaucoup moins, le résultat est naturel, mais l’attitude qu’avait l’équipe, a au moins démontré une volonté supplémentaire d’atteindre un résultat. Et, parfois, quand les choses ne se passent pas de manière naturelle, si vous n’avez pas ce supplément, fatalement, vous trouverez un résultat négatif devant vous », a-t-il commencé par déclarer.

 » Je pense que nous avions cette posture et nous méritions, à un moment donné, la condition que nous avons trouvée dans les 90 minutes. Je répète que ce n’était pas un résultat facile, le score ne reflète pas à quoi ressemblait le match. Nous sommes très satisfaits de l’esprit, de la livraison, du dévouement, mais mal à l’aise car nous devrons beaucoup nous améliorer pour notre suite si nous visons quelque chose de plus grand  », a-t-il ajouté.

Dorival est arrivé à São Paulo avec pour mission de remplacer Rogério Ceni, qui bien qu’il n’ait pas réussi au cours des 18 mois en tant qu’entraîneur du club, reste une idole incontestée en tant que joueur de l’équipe où il a passé 25 ans de sa carrière. L’ancien gardien a même été honoré par la foule tricolore avec un drapeau ce samedi.

« C’est très délicat de votre part de parler, en assumant la position d’une personne qui représente ce que Rogério représente pour notre club. Cela m’ennuie même d’avoir à dire quoi que ce soit à ce sujet. D’abord parce que c’est une personne pour laquelle j’ai une affection et un respect particuliers tout au long de son histoire à São Paulo. Et les coïncidences de la vie, c’est la deuxième fois que j’arrive à un moment où Rogério s’en va. Je suis content de revenir dans un club comme São Paulo, mais je me mets à la place de Rogério. Je connais le sentiment qu’il peut avoir, qui est un fait naturel, nous sommes tous humains, encore plus lui, avec l’histoire qu’il a à l’intérieur, tout ce qu’il représente, tout ce qu’il a laissé, chaque héritage », a-t-il dit Dorival.

Enfin, le nouvel entraîneur a parlé de l’ambiance dans les coulisses de São Paulo après la départ de Ceni et il a fait l’éloge de l’ancien commandant.

 »Je ferai de mon mieux, en suivant tout ce qu’il a laissé dans cette équipe. Vous avez vu un match très difficile aujourd’hui, le résultat ne reflète pas à quoi ressemblait le match. S’il y avait un but pour América, peut-être que l’histoire du match serait différente. Je dois féliciter l’équipe pour son histoire, pour le combat qu’elle a mené, ce fut une semaine troublée pour les joueurs, ce n’est pas facile. Qu’on le veuille ou non, vous changez l’orientation de l’essentiel, qui est le jeu. Même parce que beaucoup de nouvelles en cause, dès le moment de partir. Tout cela, je crois, a créé un problème supplémentaire dans l’esprit des joueurs. Mais nous devons travailler, nous consacrer au maximum pour pouvoir améliorer les conditions présentées à ce moment-là », a-t-il conclu.

Les prochains matchs de São Paulo

  • Ituano (F) : mardi (25), 21h30 – Coupe du Brésil

  • Coritiba (V): Samedi (29), 16h30 – Brasileirão

  • Tolima (F) : 2/5, 19h – CONMEBOL Amérique du Sud