AvideceWopyBalab

Libre de relégation et déjà classé CONMEBOL Libertadoresla tendance était que le São Paulo est entré dans le peloton des plus légers lors des derniers tours du Championnat brésilien. Mais ce n'est pas ce qui s'est passé. Samedi dernier (2), l'équipe tricolore a concouru jusqu'à la dernière minute, malgré le Défaite 2-1 face à l'Atlético-MGà Mineirão.

L'entraîneur Dorival Junior a apprécié la prestation de l'équipe et a nié que le groupe ait « fait le pas » après le titre sans précédent du Coupe du Brésilatteint cette année.

« Cela n'a jamais cessé d'être (compétitif). Parfois, les gens disent des choses sans avoir la moindre idée de ce qui se passe dans une semaine de travail à la tête d'une équipe. Ils disaient que São Paulo avait perdu pied à un certain moment du championnat, et ce n'était pas ça », a-t-il déclaré.

« Notre campagne après avoir remporté la Copa do Brasil a été bien meilleure qu'avant, car nous avons également joué trois compétitions. Quand tout le monde disait que São Paulo jouait du « sang doux », ils ne l'ont jamais fait. Au contraire, ils ont joué un très bon match. aujourd'hui encore, comme il l'a fait tout au long du championnat. Il y a eu de rares moments où nous n'avons pas eu le contrôle du jeu, nous n'avons pas créé de bonnes occasions, comme cela s'est produit aujourd'hui », a-t-il ajouté.

« C'est dommage que nous repartions d'ici avec un résultat qui n'était pas celui que nous avions imaginé. Je suis heureux que l'équipe soit productive, même avec le changement de nom, l'entrée de certains garçons et l'arrivée d'autres qui étaient absents. dans le département médical. Cela montre que São Paulo a le potentiel, la force et la capacité pour profiter de la structure de cette année et, peut-être l'année suivante, organiser une compétition différente », a-t-il ajouté.

Par contre, Dorival s'est dit préoccupé par l'agresseur. Lucas eo latéral . Les deux ont dû être remplacés en raison de la douleur du match.

Le cas du maillot 7 semble plus grave. Il a ressenti une gêne à la cheville droite après un plaquage avec l'arrière en fin de première mi-temps. L'athlète a dû quitter le terrain sur une civière et a été vu en train de pleurer sur le banc, en plus d'être soutenu par ses coéquipiers de São Paulo en descendant vers les vestiaires.

« C'est inquiétant car ce n'était pas une entorse, il (Lucas) a ressenti une douleur très forte à la base du pied. Plus ou moins à hauteur de la cheville. Il faut être particulièrement attentif pour voir ce qui s'est réellement passé, et Si Dieu le veut, que la récupération soit plus rapide. Rafinha est aussi une préoccupation, bien sûr. Ce seront deux joueurs importants pour le dernier match. Attendons un peu pour voir la possibilité des deux », a-t-il conclu.

Sans aspirations majeures au Brasileirão, São Paulo reste à la 10ème place du classement, avec 50 points. La défaite du Tricolor face à l'Atlético-MG a laissé la définition du titre brésilien jusqu'au tour final.

Lors du prochain et dernier match de la saison, São Paulo accueillera le Flamengo, à Morumbi. Le duel a lieu à 21h30 (heure de Brasilia) ce mercredi (6).

Le prochain match de São Paulo

  • Flamengo (C) – 12/06, 21h30 (heure de Brasilia) – Brésilien