AvideceWopyBalab

Ô São Paulo a joué un match difficile et a vendu la défaite aux Atlético-MG 2-1 samedi dernier (2), à Mineirão. Après le match, l’entraîneur Dorival Júnior a fait un bilan positif et a déclaré que l’équipe faisait une « bien meilleure » campagne en championnat. Championnat brésilien après avoir conquis le Coupe du Brésil.

Mais le coach tricolore a-t-il raison ? Ô ESPN.com.br a augmenté les chiffres de l’équipe dans le conflit national des points de course avant et après la décision contre le Flamengo et détaille tout ci-dessous.

Le discours de Dorival

Voyons d’abord ce que dit le commandant tricolore :

« C’est juste que ça n’a jamais cessé d’être [competitivo]. Les gens disent parfois beaucoup de choses sans avoir la moindre idée de ce qui se passe dans une semaine de travail à la tête d’une équipe. On disait que São Paulo avait perdu pied à un moment donné du championnat, mais ce n’était pas ça. Notre campagne après avoir remporté la Copa do Brasil a été bien meilleure qu’avant car nous avons également joué trois compétitions [Brasileiro, Copa do Brasil e CONMEBOL Sul-Americana] ».

« Quand tout le monde disait que São Paulo avait le sang doux, non, il n’a jamais eu le sang doux. Au contraire, il a fait un très bon match aujourd’hui [sábado] encore une fois, comme cela a été le cas tout au long du championnat. Il y a eu de rares moments où nous n’avons pas eu le contrôle du jeu, nous n’avons pas créé de bonnes occasions, comme c’est le cas aujourd’hui. [sábado] encore. C’est dommage que nous ne soyons pas repartis d’ici avec le résultat que nous imaginions. »

Avant la décision de la Copa do Brasil

São Paulo a disputé le match retour de la finale de la Copa do Brasil, contre Flamengo, à Morumbi, le 24 septembre. Avant cette date, il y a eu 22 engagements pour le Brésilien sous le commandement de Dorival. – les débuts, contre Botafogo (défaite 2-1, à Rio), étaient encore avec Rogério Ceni sur le banc.

Dans ces jeux, il y a eu 7 victoires, 7 nuls et 8 défaites pour l’équipe tricolore. Parmi eux, les victoires sur l’Internacional (2-0), Vasco (4-2) et Santos (4-1) et les revers de Palmeiras (0-2), tous à domicile, et les défaites à l’extérieur contre Grêmio (2-1). Cruzeiro (1 à 0) et América-MG (2 à 1).

Une réussite de seulement 42,4% des 66 points joués – pour un total de seulement 28.

Après la décision de la Coupe du Brésil

Après le 24 septembre, jour de la victoire sans précédent de la Copa do Brasil, São Paulo a fait 14 matches pour le Brésilien.

En eux, a eu 6 victoires, 4 nuls et 4 défaites, dont les victoires sur les Corinthians (2-1) et le Grêmio (3-0), à Morumbi, et sur Bahia (1-0), à Salvador, lors de la seule victoire de l’équipe à l’extérieur dans le Championnat du Brésil ; un revers notable dans cette période a été le 5-0 de Palmeiras, à l’Allianz Parque.

Le succès a été de 52,4% sur les 42 points joués – pour un total de 22.

Alors, est-ce que ça s’est amélioré ?

Oui, São Paulo a été plus équilibré et constant dans le championnat brésilien après avoir remporté la Copa do Brasil, mais on ne peut pas dire que ce fut une « bien meilleure campagne », comme le soutient Dorival.

A titre de comparaison, si elle avait cette performance (environ 52%) au total, l’équipe ne serait qu’à la septième place, elle ne serait donc même pas dans le top 6, la partie la plus convoitée de la compétition, car elle garantit une place. dans le CONMEBOL Libertadores.

Sur l’ensemble du championnat, le club tricolore compte 13 victoires, 11 nuls et 13 défaites, compte 50 points (un faible score de seulement 45%) et occupe une modeste 11ème place au classement.

São Paulo mettra fin à sa participation au Championnat du Brésil mercredi prochain (6) contre Flamengo, à 21h30 (heure de Brasilia), à Morumbi, et peut tout au plus être neuvième au classement final, à condition de gagner et Fortaleza ( 51 points) et Internacional (52) ne remportent pas leurs engagements contre Santos et Botafogo, respectivement.