AvideceWopyBalab

Ô Flamengo a perdu le premier match de la finale Coupe du Brésil contre São Paulo ce dimanche. Après le match, l’attaquant Gabigol a interrompu la conférence de presse de Dorival Júnior pour lui envoyer un baiser pour l’entraîneur du Tricolor Paulista. Cette attitude n’a cependant pas été bien accueillie par les supporters rouges et noirs.

L’ancien joueur Rodrigo, qui a joué à São Paulo et à Flamengo, a jugé cette attitude comme un « manque de respect » de la part de l’attaquant envers ses coéquipiers. Dans votre participation au programme Table rondeOui Chaîne infosl’ancien défenseur a également ajouté que le lieu où se déroulent les conférences de presse n’est pas le moyen de quitter le Maracanã.

« C’était un manque de respect envers les joueurs qui jouent à ses côtés. Cela montre que c’est du genre : ‘Je m’en fiche de ce qui s’est passé aujourd’hui au Maracanã’. Dans la première moitié du match, il était capitaine de l’équipe, puis Everton est entré en jeu et il a repris le brassard. Ce n’est même pas une façon pour lui de partir, j’ai joué au Maracanã et ce n’est pas une façon. Il voulait y aller. Il se pourrait qu’il n’ait pas trouvé Dorival dans le vestiaire et qu’il s’y soit rendu. Il pouvait tout éviter », a-t-il évalué.

Avec le revers de ce dimanche, Flamengo devra s’imposer à Morumbi pour éviter de finir vice-champion. Rodrigo estime qu’il y a encore des chances. Mais pour y parvenir, l’ancien joueur voit la nécessité d’un changement d’attitude parmi les athlètes de l’équipe de Rio.

« Il y a une chance, c’est juste que ces joueurs qui sont là reviennent jouer comme ils l’ont fait avec Dorival et les autres entraîneurs. Si on y regarde bien, Flamengo a atteint sa limite, car (Rodolfo) Landim, (Marcos) Braz, qu’ils engagent, restent dans cette période de coaching et ne le pensent pas. Quand ils étaient avec un entraîneur, comme Dorival, qui gagnait un titre, qu’est-ce qu’ils faisaient ? ‘Feuilles’. Ensuite, ils en ont apporté davantage et cela n’a pas fonctionné. À ce moment-là, les joueurs jouaient. Ils ont mis le coach qui pourrait arriver, mais les gars jouaient. Puis est arrivé un gars qui a pris le joueur par la droite et l’a mis à gauche, et c’est ce qui s’est passé. Aujourd’hui, Flamengo n’a pas quelqu’un qui dirige l’équipe, mais plutôt un gars qui est entraîneur », a-t-il déclaré.

São Paulo et Flamengo s’affronteront à nouveau en finale de la Copa do Brasil dimanche prochain, à 16 heures (heure de Brasilia), à Morumbi. Avant cela, Tricolor Paulista reçoit le Fortaleza en milieu de semaine, tandis que Rubro-Negro visite le Goias. Les deux affrontements auront lieu à Brésilienmercredi.

Les prochains matchs de Flamengo

  • Goias (F) – 20/09, 19h (heure de Brasilia) – Brésilien

  • São Paulo (F) – 24/09, 16h (heure de Brasilia) – Coupe du Brésil

  • Bahía (C) – 30/09, 12h (heure de Brasilia) – Brésilien